Pêcheries durables en mer du Nord: vote sur un nouveau plan pluriannuel 

Un plan pluriannuel pêche pour lutter contre la surpêche et pour garantir plus de sécurité aux communautés de pêcheurs de la mer du Nord fera l’objet d’un vote mardi en plénière.

Le deuxième plan pluriannuel pêche dans le cadre de la politique commune de la pêche couvre la gestion de la pêche des espèces démersales vivant à proximité du fond des mers, qui représentent 70% des prises en mer du Nord (zones IIa, IIIa et IV).


L’exploitation durable à long terme de ces stocks devrait garantir la sécurité des stocks de poissons et des moyens de subsistance des communautés de pêcheurs.


Contexte

 

La pêche démersale en mer du Nord représente plus de 70% du secteur dans cette zone, où croisent plusieurs milliers de navires originaires de sept États membres bordant la mer du Nord (Allemagne, Belgique, Danemark, France, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède). Les prises démersales représentaient plus de 850 millions d’euros en 2012, avec par ordre décroissant en termes de débarquement: la sole, la plie, la langoustine, le cabillaud, le lieu noir, l’églefin, le turbot, la baudroie, le merlan et la limande sole.


Débat: lundi 28 mai

Vote: mardi 29 mai

Procédure: procédure législative ordinaire, accord en première lecture

#NSMAP #EUfisheries