Égalité de traitement pour les produits de la pêche importés et ceux de l’UE 

Tous les produits de la pêche importés doivent répondre aux normes élevées imposées par la législation européenne, souligneront les députés dans une résolution non contraignante votée mardi.

La Commission européenne doit veiller à ce que les produits de la pêche et de l’aquaculture issus de pays tiers respectent les normes européennes en matière de conservation et de gestion ainsi que les exigences relatives à l’hygiène, en mettant en œuvre de façon plus efficace les mesures de contrôle. C’est ce qu’ont affirmé les députés de la commission de la pêche dans un rapport adopté en avril.


L’Union européenne est le premier marché mondial des produits de la pêche et de l’aquaculture, absorbant 24% du total des importations mondiales en 2016. Les États membres sont tributaires des importations pour plus de 60 % de leur consommation totale de poissons.


Débat: lundi 28 mai

Vote: mardi 29 mai

Procédure: résolution non législative