500 millions d’euros pour la scolarisation des enfants réfugiés en Turquie 

Les députés se prononceront mercredi sur une proposition de la Commission européenne visant à ce que les salaires de plus de 5 000 professeurs, qui ont jusqu’ici assuré l’éducation de quelque 300 000 enfants réfugiés en Turquie, continuent d’être versés.

Un projet de budget rectificatif est nécessaire afin de couvrir le premier paiement (500 millions d’euros, en plus des 50 millions déjà alloués au titre du budget de l’aide humanitaire à cette fin) d’une extension de 3 milliards d’euros de la facilité en faveur des réfugiés en Turquie (FRT). L’objectif est de garantir la poursuite sans interruption de l’éducation des enfants réfugiés dans le pays.

Contexte

La FRT, créée le 24 novembre 2015, coordonne l’aide de l’UE aux réfugiés en Turquie. Financée par le budget de l’Union et des contributions supplémentaires des États membres, elle s’élève au total à 3 milliards d’euros pour 2016-2017. Elle a été prolongée le 14 mars 2018 et a reçu un financement additionnel de 3 milliards d’euros pour 2018-2019.


Vote: mercredi 4 juillet

Procédure: budgétaire