Air France: le Parlement vote une aide de 9,9 millions d’euros pour 1 858 employés licenciés 

1 858 employés licenciés d’Air France, pour cause de ‘‘perturbations économiques graves’’, devraient recevoir une aide de l’UE d’un montant de 9 894 483 euros afin de les aider à retrouver un travail.

Le secteur du transport aérien international a traversé de ‘‘graves perturbations économiques’’, notamment une baisse de la part de marché de l’UE à l’international, une croissance plus lente du trafic aérien en Europe que dans le reste du monde et la montée en puissance des compagnies aériennes subventionnées du Golfe, selon le projet de rapport du Parlement. Ces événements ont conduit à 1 858 licenciements au sein d’Air France dans les régions d’Ile-de-France et de Provence-Alpes-Côte d’Azur. La plupart des travailleurs concernés ont été licenciés en 2017.


Le Parlement se prononcera sur le cofinancement de mesures pour les 1 858 employés via une aide du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM). Cette aide couvrirait cinq types de services visant à lutter contre le chômage: orientation et formation professionnelle, entreprenariat, subventions de démarrage et indemnités.


Vote: mardi 3 juillet

Procédure: budgétaire