‘‘Superbactéries’’: de nouvelles mesures pour réduire l’usage d’antimicrobiens 

La menace croissante que représentent les bactéries multirésistantes nécessite une réponse dans l’ensemble de l’UE pour contrôler la consommation d’antibiotiques.

Dans une résolution non contraignante mise aux voix jeudi, les députés exhortent la Commission européenne et les États membres à limiter la vente d’antibiotiques par les professionnels de la santé humaine et animale ainsi qu’à supprimer toute incitation à leur prescription.

La Commission devrait élaborer une liste de l’Union des agents pathogènes prioritaires, fixant ainsi clairement les priorités futures en matière de recherche et de développement. Des incitations devraient être mises en place pour stimuler l’investissement dans de nouvelles substances, précise le texte.

Le Parlement travaille également sur une législation limitant l’utilisation préventive et collective d’antimicrobiens dans l’élevage et donnant à la Commission le pouvoir d’élaborer une liste d’antibiotiques réservés à l’usage humain.

Débat: mercredi 12 septembre

Vote: jeudi 13 septembre

Procédure: résolution non législative