Les députés contesteront la politique ‘‘America first’’ 

La décision des États-Unis de se désengager de traités internationaux clés présente un risque pour les relations UE-États-Unis, qu’il convient toutefois de maintenir, affirment les députés.

Le projet de résolution, qui fera l’objet d’un débat mardi et d’un vote mercredi, souligne que la relation entre l’UE et les États-Unis constitue le gage essentiel de la stabilité mondiale mais regrette que le gouvernement américain ait choisi la politique unilatérale ‘‘America first’’, qui porte préjudice aux intérêts de l’UE comme à ceux des États-Unis et met à mal la confiance mutuelle.

Les députés notent que la décision américaine d’imposer des droits de douane sur l’acier et l’aluminium ne peut être justifiée par des motifs de sécurité nationale. Ils appellent les États-Unis à les lever, tout en rappelant que l’OMC est le meilleur endroit pour résoudre les différends commerciaux.

Malgré des relations tendues, les députés pensent toujours qu’il est essentiel d’entretenir le partenariat entre l’UE et les États-Unis, en promouvant les valeurs communes, le droit et le respect de la législation internationale, alors que d’autres puissances mondiales comme la Chine et la Russie disposent de stratégies politiques et économiques solides qui vont à l’encontre de ces valeurs.

Débat: mardi 11 septembre

Vote: mercredi 12 septembre

Procédure: résolution non législative