L’UE devrait faire preuve de fermeté à l’égard de la Chine 

Les députés s’apprêtent à demander des mesures fortes pour contrer les tentatives de prise de contrôle par la Chine d’infrastructures européennes stratégiques, lors d’un vote mercredi.

Les droits de l’homme, l’État de droit et la concurrence équitable devraient être au cœur des engagements de l’UE vis-à-vis de la Chine, déclarent les députés, qui condamnent le harcèlement, les arrestations et les procès dont font actuellement l’objet des défenseurs des droits de l’homme, des avocats, des journalistes et d’autres membres de la société civile en Chine.

Le projet de résolution, qui fera l’objet d’un débat mardi et d’un vote mercredi, souligne les tentatives d’investissement de la Chine dans des infrastructures européennes stratégiques, via son initiative ‘‘ceinture et route’’ qui entrave le libre-échange et donne un avantage compétitif aux entreprises chinoises.

Débat: mardi 11 septembre

Vote: mercredi 12 septembre

Procédure: résolution non législative