Les députés réduisent de 70 millions d'euros le soutien à la Turquie 

Le Parlement se prononcera mardi pour annuler 70 millions d’euros de fonds de pré-adhésion destinés à la Turquie, les conditions pour améliorer l’État de droit n’ayant pas été respectées.

Lors des négociations budgétaires en novembre dernier, le Parlement et le Conseil ont décidé de placer 70 millions d’euros en réserve pour les fonds de pré-adhésion à la Turquie (70 millions d’euros en crédits d’engagements et 35 millions d’euros en crédits de paiement), et de les libérer "lorsque la Turquie aura réalisé des progrès suffisants et mesurables dans les domaines de l’État de droit, de la démocratie, des droits de l’homme et de la liberté de la presse, conformément au rapport annuel de la Commission".

Cependant, dans son rapport annuel sur la Turquie, publié le 17 avril 2018, la Commission européenne n’a trouvé aucune preuve de telles améliorations. Les conditions n’ayant ainsi pas été remplies, les députés devraient soutenir le projet de budget rectificatif 05/2018, dans lequel la Commission européenne propose de transférer les fonds destinés à la Turquie afin de renforcer des programmes liés aux migrations.

Vote: mardi 2 octobre

Procédure: procédure budgétaire