Renforcer la sécurité via un système d’information au niveau de l’UE 

Le système d’information Schengen amélioré contribuera à la lutte de l’UE contre le terrorisme, la criminalité transfrontalière et la migration irrégulière.

Les députés débattront mardi et voteront mercredi sur trois projets de règlements qui actualiseront le système d’information Schengen (SIS), le plus utilisé pour la gestion de la sécurité et des frontières en Europe. Les négociateurs du Parlement et du Conseil sont déjà parvenus à un accord préliminaire sur le sujet en juin.


Le SIS renforcé aidera les garde-frontières à mieux contrôler qui franchit les frontières de l’UE, la police et les services répressifs à capturer les criminels et les terroristes, et offrira une meilleure protection aux enfants disparus et aux adultes vulnérables. Il améliorera également l’application des décisions de retour délivrées à des ressortissants de pays tiers séjournant de façon illégale sur le territoire de l’UE.


Débat: mardi 23 octobre

Vote: mercredi 24 octobre

Procédure: procédure législative ordinaire, accord en première lecture