La réponse aux migrants d’Amérique centrale à la frontière mexicaine 

La ‘‘caravane’’ de milliers de migrants d’Amérique centrale marchant vers le nord et la frontière américano-mexicaine fera l’objet d’un débat mercredi.

Le Président américain Donald Trump a qualifié ce mouvement ‘‘d’invasion’’ et critiqué plusieurs pays d’Amérique centrale pour avoir laissé leurs citoyens quitter leurs foyers et se diriger ‘‘illégalement’’ vers les États-Unis.


Il a été demandé au ministère de la défense américaine, le Pentagone, de déployer plus de 5 000 soldats à la frontière américano-mexicaine afin d’empêcher les migrants d’entrer sur le territoire américain sans autorisation.


La plupart des migrants fuient la pauvreté et la violence dans leurs pays d’origine, principalement le Honduras, le Salvador et le Guatemala. La chef de la diplomatie de l’UE, Federica Mogherini, participera au débat avec les députés dans l’hémicycle.


Débat: mercredi 14 novembre

Procédure: déclaration de la chef de la diplomatie de l’UE