Le Parlement votera sur le contrôle des exportations d’armes 

Les députés voteront mercredi pour renforcer les contrôles sur les exportations d’armes et sanctionner les États membres qui n’appliquent par les règles communes de l’UE.

Les députés appellent à des sanctions à l’encontre des États membres qui n’appliquent pas les règles communes de l’UE sur le contrôle des exportations d’armes.


Les États membres ont des politiques divergentes en matière d’exportation vers certains pays, malgré le régime commun qui, toutefois, ne prévoit pas de sanctions.


Dans certains cas, les armes exportées à des pays comme l’Arabie saoudite ont été utilisées pour alimenter des conflits qui violent les positions communes de l’UE et qui sapent donc tous les efforts européens en matière de contrôle des armes.


Contexte


L’UE est le deuxième plus grand fournisseur d’armes au monde après les États-Unis. En 2016, 40,5% des exportations d’armes se faisaient vers les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.


Certains pays, comme l’Allemagne et les Pays-Bas, ont arrêté de vendre des armes à l’Arabie saoudite et aux autres membres de la coalition menée par les Saoudiens au Yémen, à cause de leurs actions militaires.


Débat: mardi 13 novembre

Vote: mercredi 14 novembre

Procédure: résolution non législative