Stratégie mondiale en matière de migration: débat sur le rôle des pays de l’UE 

Les députés débattront mardi des efforts visant à aboutir à une stratégie mondiale en matière de gestion des migrations et du rôle des États membres dans le processus soutenu par l’ONU.

Le gouvernement autrichien a décidé il a y peu de se retirer du pacte mondial pour les migrations sûres, ordonnées et régulières, suite à une annonce similaire faite par la Hongrie. La République tchèque et la Pologne envisagent également de faire de même. Le pacte mondial pour les migrations, qui n’est pas juridiquement contraignant, sera signé au Maroc le mois prochain.


Contexte


La déclaration de New York sur les réfugiés et les migrants, adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies en septembre 2016, a marqué le lancement de négociations bilatérales visant à adopter deux pactes mondiaux pour les réfugiés et pour les migrations sûres, ordonnées et régulières.


Un partage plus équitable des charges et des responsabilités en matière d’accueil et de soutien aux réfugiés est l’objectif du pacte mondial pour les réfugiés, qui a déjà fait l’objet d’un accord. Le pacte mondial pour les migrations souhaite garantir aux migrants en situation vulnérable un traitement adéquat, via des solutions durables, traitant à la fois les risques et défis liés à la migration dans les pays d’origine, de transit et de destination.


Débat: mardi 13 novembre

Procédure: déclarations du Conseil et de la Commission, sans résolution