L’Organisation mondiale du commerce doit être réformée d’urgence 

Pour que l’OMC demeure pertinente, il est urgent que ses règles et procédures soient modernisées d’urgence, affirment les députés dans une résolution débattue mercredi et votée jeudi.

Citant la crise que traverse actuellement l’organisation, la résolution devrait plaider pour un ordre commercial libre, équitable, fondé sur les règles, qui soutienne les droits sociaux, environnementaux et humains et contribue à la paix et à la sécurité.


Le texte liste une série de réformes nécessaires pour que l’OMC demeure pertinente et efficace, notamment en élargissant ses activités de surveillance, en permettant de la flexibilité par la mise en œuvre de mesures communes, et en réexaminant le classement des pays développés et en voie de développement.


Débat: mercredi 28 novembre

Vote: jeudi 29 novembre

Procédure: résolution non législative

Conférence de presse: jeudi 29 novembre à 14 heures, en présence des co-rapporteurs Bernd Lange (S&D, DE) et Paul Rübig (PPE, DE)