Les biens et services doivent être adaptés aux personnes handicapées et âgées 

Des produits et des services essentiels, comme les smartphones, les distributeurs de billets et les services bancaires, devront être plus accessibles aux personnes handicapées.

L’acte européen sur l’accessibilité, mis aux voix mercredi, a fait l’objet d’un accord provisoire avec le Conseil en novembre dernier. Cette directive vise à améliorer la vie quotidienne des personnes handicapées et âgées et à encourager les entreprises à innover pour proposer des services et des produits plus accessibles.


L’environnement bâti au sein duquel les services sont fournis (les infrastructures telles que les rampes, les portes, les escaliers...) devrait également progressivement et de façon continue devenir plus accessible, ont déclaré les législateurs de l’UE, qui invitent les États membres à harmoniser autant que possible leurs exigences divergentes.


Tous les biens et services conformes aux exigences en matière d’accessibilité bénéficieront de la libre circulation sur le marché intérieur.


Environ 80 millions de personnes dans l’UE vivent avec un certain degré de handicap; un nombre qui devrait croître en raison du vieillissement de la population.


Vote: mercredi 13 mars

Procédure: procédure législative ordinaire, accord en première lecture