Le Parlement donnera son feu vert à l'interdiction des plastiques jetables 

Les députés devraient approuver jeudi l'interdiction des produits plastiques à usage unique comme les assiettes, les couverts, les pailles et les bâtonnets de coton-tige à partir de 2021.

La législation, qui a fait l'objet d'un accord informel avec les ministres de l'UE, fixe un objectif de collecte de 90% pour les bouteilles en plastique d'ici 2029 et un objectif de 25% de contenu recyclé dans les bouteilles en plastique d'ici 2025, puis de 30% d'ici 2030.


En outre, elle renforce le principe du pollueur-payeur, en particulier pour le tabac, en introduisant une responsabilité élargie des producteurs (REP) et un régime de REP pour les engins de pêche afin de garantir que les fabricants, et non les pêcheurs, supportent les coûts de la collecte des filets perdus en mer.


Contexte


Selon la Commission européenne, plus de 80% des déchets marins sont en plastique. Les produits couverts par la législation représentent 70% de l'ensemble des déchets marins. En raison de sa lente décomposition, le plastique s'accumule dans les mers, les océans et sur les plages de l'UE et du monde entier. Les résidus plastiques se retrouvent dans les espèces marines comme les tortues de mer, les phoques, les baleines et les oiseaux, mais aussi dans les poissons et les mollusques, et sont donc présents dans la chaîne alimentaire humaine.


Débat: mercredi 27 mars

Vote: mercredi 27 mars

Procédure: procédure législative ordinaire, accord en première lecture