Élargissement: des exigences plus strictes pour le financement de préadhésion 

Le financement de l’UE destiné aux pays qui souhaitent rejoindre l’Union européenne doit être distribué de façon équitable et suspendu en cas de violations de l’État de droit.

Le Parlement européen devrait adopter mercredi sa position sur le troisième instrument d’aide de préadhésion (IAP III). Les fonds de préadhésion aident les pays souhaitant rejoindre l’UE à réformer leurs systèmes politique, économique et juridique afin de se préparer à une possible adhésion.


Les députés de la commission des affaires étrangères avaient proposé d’allouer 14,66 milliards d’euros en prix courants à ce nouvel instrument (2021-2027).


Contexte


L’IPA est un programme européen destiné aux pays souhaitant rejoindre l’UE, créé pour la période programmatique 2007-2013, et ayant remplacé plusieurs anciens programmes d’aides de préadhésion.


Débat: mardi 26 mars

Vote: mercredi 27 mars

Procédure: procédure législative ordinaire