Vers un marché de l’électricité plus propre et favorable aux consommateurs 

De nouvelles règles visant à créer un véritable marché européen de l’électricité plus propre, compétitif et favorable aux consommateurs feront l’objet d’un vote mardi.

Les députés devraient adopter mardi quatre législations liées au marché européen de l’électricité, achevant ainsi le paquet ‘‘Énergie propre pour tous les Européens’’.


L’un des principaux objectifs de ces nouvelles règles est de faire tomber les obstacles au commerce transfrontalier de l’électricité, en facilitant le commerce transfrontalier d’énergies renouvelables et en soutenant ainsi les efforts de l’UE pour atteindre l’objectif de 32% d’énergies renouvelables d’ici 2030.


Les centrales à charbon les plus polluantes d’Europe ne recevront plus d’aide de l’État pour rester en stand-by en cas de pic de la demande d’électricité (par exemple en cas d’hiver particulièrement rigoureux).


Compteurs intelligents, tarification dynamique et changement de fournisseurs


Par ailleurs, les nouvelles législations s’efforcent de rendre le marché européen de l’électricité plus compétitif et favorable aux consommateurs, en offrant l’accès à des compteurs intelligents et à une tarification dynamique, et en permettant de changer sans frais de fournisseur d’électricité en moins de trois semaines (en moins de 24 heures à partir de 2026).


Enfin, pour mieux protéger les citoyens européens des coupures soudaines d’électricité, la préparation aux risques sera améliorée et davantage de tâches et de pouvoirs seront octroyés à l’Agence de coopération des régulateurs de l’énergie (ACER) afin de mieux réguler le marché européen de l’électricité.


Débat: lundi 25 mars

Vote: mardi 26 mars

Procédure: procédure législative ordinaire