Les lobbyistes et les journalistes accrédités 



Le 23 juin 2011, le Parlement européen et la Commission européenne ont créé un registre de transparence commun et public en vue de fournir des informations sur ceux qui cherchent à influencer les politiques européennes. Comme prévu dès le départ, le registre inclut désormais les cabinets d’avocats, les ONG et les groupes de réflexion, ainsi que les lobbyistes traditionnels.


En avril 2018, 11 739 organisations étaient inscrites au registre, dont 7 235 personnes accréditées auprès du Parlement. L’inscription à ce registre est obligatoire pour obtenir un badge d’accès en tant que lobbyiste pour le Parlement européen.


Le 16 avril 2018, le Parlement, la Commission et le Conseil ont démarré des négociations politiques en vue d’instaurer de nouvelles règles communes destinées à améliorer la transparence des activités des représentants d’intérêts à l’échelle de l’Union. La proposition de nouvel accord interinstitutionnel vise également à faire participer le Conseil au registre des lobbyistes, cette institution se limitant à ce jour au statut d’observateur du dispositif.


En outre, près de 900 journalistes sont accrédités auprès de l’ensemble des institutions européennes, et 80 autres auprès du Parlement uniquement.