Pourquoi certains groupes de visiteurs sont-ils subventionnés? 



Le Parlement européen considère que le public devrait avoir facilement accès à ses procédures et bâtiments, la transparence étant essentielle à l’exercice des droits démocratiques au sein de l’Union européenne. Les frais de voyage vers Bruxelles et Strasbourg pouvant être prohibitifs pour de nombreux citoyens européens en raison de la distance, le Parlement contribue à la couverture de ces coûts.


Groupes officiellement parrainés par les députés 

 

Chaque député au Parlement européen a la possibilité de parrainer jusqu’à 110 visiteurs par an, par groupes d’au moins 10 visiteurs. Les députés peuvent inviter jusqu’à 5 groupes par an à Strasbourg ou à Bruxelles.


Les visiteurs sont accueillis par des fonctionnaires européens, qui leur présentent l’Union européenne et le Parlement. Ils rencontrent un ou deux députés et ont la possibilité de visiter la galerie publique du Parlement.


Le traitement des demandes et des contributions financières est assuré par le personnel du Parlement européen. Les subventions sont payées par virement bancaire, mais une petite partie de la contribution financière (jusqu’à 40 euros par visiteur) peut être versée au chef de groupe afin qu’il ait des espèces à disposition le jour de la visite.


Le montant de la subvention est calculé sur la base de trois facteurs qui sont multipliés par le nombre de visiteurs: les frais de voyage, le taux kilométrique de base (0,09 euro par kilomètre) correspondant à la distance entre le point de départ du groupe et Bruxelles ou Strasbourg, les frais d’hôtel si le groupe passe la nuit sur place (60 euros) et les frais de repas (40 euros). Seuls les coûts réels sont remboursés.


La contribution financière totale ne peut pas excéder les coûts réels supportés par le groupe pour visiter le Parlement. Après la visite, le chef de groupe déclare les coûts réellement engagés pendant la visite et tout excédent doit être remboursé au Parlement.  


Groupes de multiplicateurs d’opinion


Les groupes de multiplicateurs d’opinion invités par la direction générale de la communication peuvent recevoir une contribution à leurs frais de voyage équivalente à 50 % du taux par personne des groupes parrainés par les députés.


Ces groupes sont composés de multiplicateurs d’opinion, tels que des élus, des représentants de catégories socio-professionnelles, des associations et mouvements représentatifs au niveau national ou régional, des enseignants, des élèves de l’enseignement secondaire et des étudiants poursuivant des études supérieures.


Journalistes

 

Le Parlement européen invite les médias spécialisés, locaux, régionaux et nationaux des États membres à assister aux séances plénières. Ces invitations sont envoyées aux médias en fonction des thématiques faisant l’objet de débats et de votes au Parlement, et visent à mieux faire comprendre le processus décisionnel de l’institution. Les visites à Strasbourg et à Bruxelles permettent aux journalistes des États membres de participer à des ateliers spécifiques consacrés à des textes législatifs importants, de rencontrer des députés au Parlement européen et de s’entretenir avec eux.


Le Parlement aide les journalistes en ce sens, ces derniers n’ayant pas toujours aussi facilement accès au Parlement européen qu’à leur parlement national en raison de la distance qui les sépare.


Le Parlement considère que le fait de permettre à tous les médias issus de l’ensemble des États membres d’accéder à ses locaux relève de son devoir de transparence; c’est pour cette raison qu’il a créé ce programme de visite pour les journalistes. Le Parlement européen ne participe aucunement aux travaux produits (ou non) par les journalistes.


L’invitation à la séance plénière couvre les frais de voyage et deux nuits d’hôtel (maximum 180 euros par nuit).