Partager cette page : 
Photo de deux hommes se serrant la main        
Le débat au Parlement européen se déroulera le mardi 14 janvier et le vote aura lieu le mercredi 15 janvier ©BELGA/EASYFOTOSTOCK/L.Wahman 

Les pouvoirs publics dépensent des milliards d'euros à l’achat de biens et de services chaque année. Le défi reste de savoir comment assurer un bon usage de l'argent des contribuables. Jusqu'à présent, la priorité était d’obtenir le prix le plus bas. Cette semaine, le Parlement vote une série de rapports comprenant des critères de qualité et de durabilité. Nous avons demandé aux rapporteurs pourquoi les règles sur les marchés publics doivent être mises à jour.

Marc Tarabella, député démocrate socialiste belge, rapporteur sur la passation des marchés publics et la passation de marchés par des entités opérant dans les secteurs de l’eau, de l’énergie, des transports et des services postaux


La réforme des marchés publics s’adapte à un nouveau contexte où il devient nécessaire de penser à un modèle de croissance durable. Dans cette optique, il faut souligner l'importance du critère de passation, axé sur des critères qualitatifs et non plus sur le coût le plus bas. Les autorités seront encouragées à faire le choix de la qualité et de la durabilité des achats et des investissements publics (critères sociaux et environnementaux).


Philippe Juvin, député démocrate-chrétien français, rapporteur sur l’attribution des contrats de concession

 

La nouvelle directive relative à l'attribution des contrats de concession est une avancée majeure pour le marché intérieur. Elle met fin à des décennies d'incertitude juridique et d'interprétations divergentes en l'absence de définition de ce qu'est une concession au niveau européen. Elle permet de créer un environnement économique sain essentiel pour l'ensemble des acteurs, pouvoirs publics et opérateurs économiques. Enfin, elle aide à lutter contre les abus potentiels et les pratiques discriminatoires en matière de travaux et de services publics dont les citoyens sont, in fine, les premières victimes.


Le débat au Parlement européen se déroulera le mardi 14 janvier et le vote aura lieu le mercredi 15 janvier.