Partager cette page : 
drones-FR-01-01.jpg        
Consultez notre infographie pour en savoir plus sur l'utilisation des drones en Europe et les législations existantes 

Les petits aéronefs sans pilote à bord, plus connus sous le nom de drones, connaissent un succès grandissant. S’ils peuvent être utilisés dans de nombreux domaines, de la photographie à l’agriculture, ils représentent également un danger pour la sécurité publique et le respect de la vie privée. Jeudi 10 novembre, les députés de la commission des transports ont adopté une mise à jour des règles sur la sécurité aérienne, y compris de nouvelles dispositions au sujet de l’utilisation des drones.

À l’heure actuelle, les drones pesant moins de 150 kilogrammes sont réglementés à l’échelle nationale. Pourtant, les normes techniques et sécuritaires varient selon les pays, ce qui s’avère souvent être un casse-tête pour les fabricants de drones ainsi que les opérateurs transfrontaliers.


Que demandent les députés ?

 

Les députés demandent la mise en place d’exigences au niveau européen pour les drones de moins de 150 kilogrammes afin de protéger la vie privée des citoyens et de garantir leur sécurité.


Ils estiment notamment que tous les drones dont le poids dépasse 250 grammes au décollage devraient être enregistrés.


« Les drones sont de plus en plus présents dans nos vies quotidiennes. Ils représentent toute une série d’opportunités pour les citoyens et les entreprises, mais peuvent également être synonymes d’accidents ou d’utilisation nuisible », a expliqué Marian-Jean Marinescu, député démocrate-chrétien roumain et rapporteur.


« Nous soutenons ces nouvelles règles qui rendent obligatoire l’enregistrement des drones de plus de 250 grammes et qui exigent des compétences spécifique pour l’utilisation de drones au sein de l’espace public. Ces mesures n’affecteront pas la majorité des drones de type jouets que les gens utilisent actuellement », a-t-il ajouté.