Partager cette page : 

À partir de ce 15 juin, utiliser votre téléphone mobile dans un autre État membre vous coûtera le même prix que si vous étiez dans votre pays.

Plus besoin de passer en « mode avion » lorsque vous voyagez en Europe ! Dès le 15 juin, vous pourrez appeler, envoyer des SMS ou surfer sur Internet à l’étranger au même tarif que dans votre pays.

Retour sur une bataille de longue haleine

L’Union européenne a réglementé pour la première fois les frais d’itinérance en 2007 en fixant des plafonds pour les communications à l’étranger. À cette époque, les prix étaient bien plus élevés que ceux actuellement soutenus par les opérateurs mobiles. Ainsi, un appel à l’étranger était facturé 1,63 euro la minute en 1998, contre 19 centimes en 2014 et pas plus de 5 centimes en 2016.

En 2013, la Commission européenne a soumis une proposition législative visant à supprimer complètement les frais d'itinérance pour les Européens se déplaçant de manière ponctuelle dans un autre État membre.

La suppression des frais d’itinérance, c’est la restauration de la liberté pour le citoyen de circuler et de se sentir chez lui, de ne plus devoir payer pour traverser une frontière, de considérer l’Europe comme son chez-soi.

Viviane Reding, ancienne Commissaire européenne à la société de l’information et aux médias 
Partager cette citation: 

Au cours des négociations, le Parlement et les gouvernements européens au sein du Conseil sont parvenus à un accord sur les tarifs de gros de l’itinérance, c’est-à-dire le prix qu’un opérateur verse à un autre pour l’utilisation de son réseau.

Grâce aux pressions des députés, les plafonds des prix de gros de l’itinérance sont nettement plus bas que ceux proposés par la Commission européenne.

Le Parlement a également insisté pour que la législation ne couvre pas un temps limité passé à l’étranger mais qu’elle se base sur le principe d’une « utilisation raisonnable ».

En d’autres termes, tant qu’un utilisateur passe plus de temps à utiliser son téléphone dans son pays d’origine qu’à l’étranger, il peut bénéficier de l’itinérance aux tarifs nationaux autant de fois qu’il le souhaite au sein de l'Union européenne.

Afin de lutter contre les abus, notamment la souscription par un utilisateur à un abonnement dans un autre pays où les prix sont moins chers, votre opérateur pourra vous demander d’éclaircir la situation, voire vous facturer des frais supplémentaires si l’utilisation à l’étranger dépasse l’utilisation à l’intérieur du pays de résidence.

Grâce à la détermination du Parlement européen (...) nous pourrons bientôt voyager dans toute l'Europe sans redouter ensuite des factures surprises.

Pilar de Castillo Vera, députée démocrate-chrétienne espagnole en charge du dossier au Parlement 
Partager cette citation: 

À noter que l’Islande, la Norvège et le Lichtenstein supprimeront aussi les frais d’itinérance à compter du 15 juin.

Grâce à un règlement européen autour de la portabilité transfrontalière qui entrera en vigueur au début de l’année 2018, vous pourrez également accéder à du contenu en ligne, tel que des films, des séries ou de la musique, sans surplus à l’étranger si vous avez souscrit à un abonnement dans votre pays d’origine.

Visionnez notre entretien avec Viviane Reding, ancienne Commissaire européenne à la société de l’information et aux médias et aujourd’hui députée européenne luxembourgeoise siégeant au sein du groupe du Parti populaire européen.

Ce jeudi 15 juin à partir de 11 heures, Pilar de Castillo Vera, la députée en charge du dossier au Parlement, répondra en direct à vos questions sur la fin du roaming lors d’un Facebook Live.