Le marché du miel dans l’Union européenne (infographie) 

 
 

Partager cette page: 

Quels sont les pays qui produisent le plus de miel ? Où l’UE exporte-t-elle son miel ? Apprenez-en plus sur le marché européen du miel dans notre infographie.

Protéger les abeilles et les producteurs de miel 

Le marché européen du miel en quelques chiffres

 

 

L’Union européenne est le deuxième plus gros producteur de miel derrière la Chine. On dénombre 600 000 apiculteurs et 17 millions de ruches dans l’UE qui produisent à peu près 250 000 tonnes de miel chaque année.

 

Cela dit, la production européenne ne satisfait pas la demande. En 2016, l’UE a importé environ 200 000 tonnes de miel dont 40% provenait de Chine.

 

À cause des coûts de production élevés, les apiculteurs de l’UE peinent à concurrencer avec le miel importé. De plus, les exportations de l’UE sont insignifiantes par rapport aux importations. En moyenne, un kilo de miel importé dans l’Union européenne en 2016 coûtait 2,23 euros alors qu’un kilo de miel européen exporté vers d’autres pays hors union européenne coûtait 5,69 euros.

 

 

L’importance des abeilles

 

Même si le secteur apicole européen est petit, il est très important pour l’agriculture, pour la sécurité alimentaire et pour la biodiversité. En effet, 84% des espèces végétales et 76% de la production alimentaire en Europe dépendent de la pollinisation.

 

Les épidémies de maladies animales, l’agriculture intensive, l’exposition aux produits chimiques ainsi que la destruction de l’habitat et les conditions climatiques peuvent mettre à mal la capacité de production des ruches.

 

 

Protéger les abeilles et les producteurs de miel

 

 

Le Parlement européen appelle la Commission européenne et les États membres à proposer de nouvelles mesures afin de protéger les abeilles et de soutenir les apiculteurs. Les députés réclament surtout une meilleure protection des différentes espèces d’abeilles, plus de soutien financier pour les apiculteurs, ainsi qu’une interdiction des pesticides dangereux et une action contre l’importation des « faux miels ».

Le jeudi 1er mars, les députés européens ont adopté le rapport d’initiative de Norbert Erdős, député démocrate-chrétien hongrois qui appelle à une meilleure protection des abeilles et à un meilleur soutien du secteur apicole européen.

 

Apprenez-en plus sur le rapport dans notre article.