Six avancées dans le secteur numérique européen en 2018  

 
 

Partager cette page: 

De la fin du géoblocage à la connexion wifi gratuite dans les espaces publiques, découvrez ce qu’a fait le Parlement européen pour rendre votre expérience en ligne plus agréable.

Six avancées dans le secteur numérique européen en 2018 ©AP Images/European Union-EP  

Le Parlement travaille pour que les citoyens européens aient accès à un marché unique numérique sans obstacles, à des appels moins chers et à un contenu numérique sans coûts additionnels.

Dites adieu au géoblocage

Le 3 décembre 2018, le règlement interdisant le géoblocage est entré en vigueur. Selon ce règlement, les vendeurs européens doivent offrir un accès identique aux biens et services qu’ils proposent à tous les citoyens de l'UE, peu importe leur lieu de connexion. Les députés ont voté en faveur de ce règlement le 6 février 2018.

La redirection automatique était un des nombreux obstacles qui empêchait les acheteurs en ligne de finaliser leurs achats. D’autres obstacles tels que le refus de moyens de paiement (cartes de crédit par exemple) d’un autre pays ou l’impossibilité de se connecter sur le site internet à cause de son lieu de résidence ou de son lieu de connexion ont aujourd’hui disparu.

Ces nouvelles règles s’appliquent à une grande variété de biens et de services tels que les biens matériels tels que les meubles et les appareils électroniques, les services en ligne comme les services « cloud » ou l’hébergement de sites internet, les services de divertissement tels que les billets d’entrée pour les parcs d’attractions ou les concerts.

Livraison transfrontière de colis

Un commerce en ligne européen plus efficace implique forcement l’amélioration des conditions de livraison de colis. Le13 mars 2018, les députés ont soutenu un règlement visant à rendre les prix des services de livraison transfrontière de colis plus transparents et compétitifs. L'objectif de ces nouvelles règles est de réduire les obstacles que les consommateurs peuvent rencontrer lors de leurs achats en ligne dans l’UE.

Vos contenus accessibles partout dans l’UE

53% des Européens regardent des films et des séries en ligne plus d’une fois par semaine. Depuis le 1er avril, la portabilité transfrontière des services de contenu en ligne est applicable. Les Européens pourront profiter de leur service de vidéo à la demande à l'étranger. Tout citoyen ayant souscrit à un abonnement pour regarder des films, lire ou écouter de la musique dans son pays d’origine, pourra également en profiter lorsqu'il séjourne dans un autre pays européen pour une période limitée.

Netflix est la plate-forme la plus populaire avec 54% du marché des abonnements dans l'UE selon l'Union européenne de radiotélédiffusion (UER) mais la portabilité transfrontalière des services de contenu en ligne ne s'applique pas uniquement aux films et aux séries mais aussi à toutes sortes de produits digitaux tels que les e-books et la musique.

Connexion Wifi gratuite dans les espaces publiques

Pour profiter des contenus en ligne, les utilisateurs ont besoin de connexions rapides et fiables. D’ici 2020, l’initiative WIFI4EU veut permettre à plus de 6000 communautés locales dans toute l’Union européenne de déployer une connexion WIFI rapide et gratuite. Les entités publiques intéressées pourront installer des hotspots dans leurs espaces publics comme les bibliothèques, les hôpitaux, les parcs ou les gares. Jusqu’à présent, 21 700 autorités publiques locales se sont déjà enregistrées. L’attribution des subventions sera annoncée en décembre et l’installation des infrastructures nécessaires se fera en 2019.

Appels moins chers et 5G

Les tarifs pour les appels intra-européens seront plafonnés à 19 centimes et les SMS à 6 centimes à partir du 15 mai 2019, selon le « paquet télécommunication » que le Parlement européen a approuvé le 14 novembre. Les télécommunications seront donc moins chères mais aussi plus rapides. Les nouvelles règles visent aussi à accélérer les investissements nécessaires à la mise à disposition de la connectivité 5G pour tous les citoyens de l’UE d’ici 2020.


Protection des données

Le nouveau règlement sur la protection des données en ligne, entré en vigueur le 25 mai, vise à protéger les citoyens des violations de données à caractère personnel. Le RGPD est la réponse de l’Union européenne face à la difficulté de vivre dans une société axée sur les données. Son but est d’améliorer la dimension de marché intérieur et la protection des citoyens, en leur permettant d'avoir plus de contrôle sur leurs données personnelles et en fixant une cohérence juridique pour les entreprises.