Nouvelles règles sur le domaine de premier niveau .eu 

 
 

Partager cette page: 

Les députés veulent faciliter l’enregistrement pour les noms de domaines sous l’extension .eu et encourager les entreprises à l’utiliser.

Nouvelles règles sur le domaine de premier niveau .eu © AP images/European Union - EP 

Le domaine de premier niveau .eu (ou TLD.eu) est le huitième domaine national de premier niveau du monde, avec plus de 3,8 millions d’enregistrements en 2017. Pour s’adapter à l’environnement numérique en constante évolution, le Parlement européen a adopté de nouvelles règles le 31 janvier.


L’objectif du nouveau règlement est d’assouplir les critères d’éligibilité d’enregistrement actuels pour le domaine .eu afin qu’un maximum de citoyens, d’organisations et d’entreprises (en particulier les jeunes, les PME et les ONG) puissent en bénéficier. Tout nom de domaine jugé diffamatoire, raciste ou contraire à l’ordre public ou à la sécurité devrait être bloqué.


« Je crois que le nom de domaine peut soutenir le marché numérique unique en renforçant l’identité européenne en ligne et en encourageant les activités en ligne transfrontalières. En prenant cette décision, nous avons renforcé les critères selon lesquels un site peut être bloqué, en ajoutant une référence à la préservation de l’État de droit » a déclaré le rapporteur Fredrick Federley, député démocrate libéral suédois.

Qui peut enregistrer un nom de domaine .eu ? 
  • Les citoyens de l’UE, indépendamment de leur lieu de résidence 
  • Les personnes physiques résidentes d’un État membre ou d’un pays tiers membre de l’Espace économique européen (EEE) 
  • Les organisations et les entreprises établies dans l’Union européenne ou dans un pays tiers membre de l’EEE 

Quels sont les avantages de ce domaine ?

Pour les citoyens de l’Union européenne, le domaine de premier niveau .eu est un cyberespace dans lequel leurs droits en tant que consommateurs et individus sont régis par des règles et des standards européens.

Concernant les entreprises, il leur permet d’accroître leur présence en ligne sur le marché unique européen et mondialement.