Partager cette page : 

Cette semaine, les députés réunis en session plénière à Strasbourg ont élu Antonio Tajani nouveau Président du Parlement européen. Ils ont également choisi quatorze vice-présidents et cinq questeurs pour la seconde moitié de la législature 2014-2019. La plénière a adopté un rapport autour des droits sociaux à l’heure des nouvelles formes d’emploi et a demandé la mise en place d’une aide d’urgence pour aider les migrants victimes du froid en Europe.

Les députés ont élu Antonio Tajani à la présidence du Parlement européen ce mardi. Le député démocrate-chrétien italien a remporté 351 voix lors du quatrième et dernier tour l’opposant à Gianni Pittella, député démocrate socialiste italien. Son mandat prendra fin en 2019, année des prochaines élections européennes. Les députés ont également élu quatorze nouveaux vice-présidents et cinq questeurs mercredi, et ont adopté les nominations des membres des commissions permanentes jeudi.


Consultez notre infographie pour découvrir qui sont les nouveaux membres du Bureau et retrouvez dans notre dossier plus d'informations sur les élections de mi-mandat.


Au cours d’un vote jeudi, les députés ont décidé de renvoyer à la Commission européenne sa liste noire de pays susceptibles d’être exposés au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme. Ils ont notamment estimé que cette liste devrait être étendue, en incluant par exemple les territoires qui facilitent les infractions fiscales.


Tous les travailleurs devraient voir leurs droits fondamentaux garantis, quel que soit leur type de contrat ou d’emploi, ont estimé les députés dans un rapport adopté jeudi autour du socle européen des droits sociaux. La députée Maria João Rodrigues, en charge du dossier, a répondu à nos questions au sujet de la nécessité d’adapter la législation du travail aux nouveaux emplois.


Au cours d’un débat mercredi soir avec le Commissaire en charge de l'aide humanitaire Christos Stylianides, le Parlement a demandé la mise en place d’une aide d'urgence pour aider les migrants à faire face aux températures glaciales et à la neige dans plusieurs régions d’Europe. La plénière a également appelé les gouvernements nationaux à tenir leurs promesses autour des transferts des demandeurs d'asile, en particulier de la Grèce vers d'autres États membres.


Le même jour, les députés ont débattu des priorités de la présidence maltaise du Conseil avec le Premier ministre Joseph Muscat et le Président de la Commission Jean-Claude Juncker. Ils ont notamment évoqué le besoin de réponses politiques convaincantes en matière d’économie, de crise migratoire et de menace terroriste.


Avec le vice-président de la Commission Jyrki Katainen et le Président du Conseil Donald Tusk, ils se sont également penchés sur les principaux défis politiques pour l’année 2017, en particulier le Brexit, les relations avec les États-Unis et la Russie, et l'Union de la défense.


Dans trois résolutions adoptées jeudi, le Parlement a condamné l'intolérance croissante envers les minorités ethniques, religieuses et sexuelles en Indonésie, les attaques contre les soldats de la paix en République centrafricaine et les violations des droits de l'homme au Burundi.