Partager cette page: 

En décembre, le Parlement européen a remis le Prix Sakharov à l’opposition démocratique au Venezuela. Les députés ont également adopté la réforme de la politique agricole commune.

Mercredi, les représentants de l’opposition démocratique au Venezuela ont reçu le Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit lors d’une cérémonie organisée durant la session plénière. « Ce Prix revient à tous les Vénézuéliens du monde » a déclaré Antonio Tajani, Président du Parlement européen en remettant le Prix. Il a également appelé à « un retour des élections libres auxquelles chacun peut participer afin que le peuple vénézuélien puisse décider de son avenir ». Plus tard dans la journée, nous avons eu l’occasion de discuter avec les représentants de l’opposition. Retrouvez notre Facebook Live.

Mercredi, les députés ont soutenu les recommandations de la commission d’enquête sur le blanchiment de capitaux, l’évasion fiscale et la fraude fiscale. Selon ces recommandations, des registres ouverts des bénéficiaires effectifs, une protection des lanceurs d’alerte et des règles à l’encontre des intermédiaires sont indispensables pour combattre l’évasion fiscale.

Mardi, des règles simplifiant la politique agricole de l’UE, renforçant le pouvoir de négociation des agriculteurs face aux supermarchés et les équipant pour surmonter les risques ont été adoptées par les députés.

Mardi toujours, les députés ont voté en faveur de la prolongation du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) jusqu’en 2020. Le Fonds aura pour objectif de mobiliser 500 milliards d’euros.

Mercredi, le Parlement a salué le rapport conjoint concernant les négociations sur le Brexit présenté par les négociateurs de l’UE et du Royaume-Uni le 8 décembre et a recommandé de passer à la seconde phase des négociations.

Mercredi, les députés ont déclaré que la politique étrangère et de défense de l’UE devrait mettre en œuvre une intégration accrue de la défense européenne et une réponse forte aux menaces internationales.

 

 

La Commission européenne peut désormais confirmer l’autorisation de l’utilisation d’additifs phosphatés dans la viande de kebab. En effet, la résolution s’opposant à l’autorisation des additifs phosphatés dans la viande de kebab n’a pas réussi à rassembler une majorité absolue au Parlement européen ce mercredi.

La décision du Président américain, Donald Trump, de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et d’y déplacer l’ambassade américaine a été débattue lors de la session plénière ce mardi. Beaucoup de députés se sont montrés concernés par l’impact que pourrait avoir cette décision sur le processus de paix au Moyen-Orient et sur la sécurité dans la région. D’autres députés ont appelé à respecter les inquiétudes d’Israël en matière de sécurité.

Mardi, les députés ont accepté de lancer les négociations avec le Conseil sur les règles offrant aux consommateurs un choix plus large en matière de TV et de radios en ligne. Ces règles ont pour but de permettre aux opérateurs de diffuser plus facilement leurs programmes d’actualité et d’information générale en ligne dans les autres pays de l’Union européenne, en simplifiant le processus d’acquittement des droits d’auteur.

Dans une résolution sur la situation des droits de l’homme dans le monde en 2016 votée mercredi, les députés ont déclaré que l’UE devait faire plus d’efforts pour promouvoir et défendre la liberté de conviction, donner le pouvoir à la Cour pénale internationale de traduire en justice les combattants de l’État islamique et lutter contre la violation des droits des migrants et le trafic d’êtres humains.