Session plénière de janvier : Brexit, énergies renouvelables, propagande russe 

 
 

Partager cette page: 

Avenir de l’Europe, propagande russe, énergies renouvelables et financement du terrorisme étaient à l'agenda de la première session plénière de 2018.

Faire face aux défis futurs

S’adressant aux députés sur l’avenir de l’Europe, le Premier ministre irlandais Leo Varadkar a déclaré : « En nous inspirant des réussites passées, nous avons une envie renouvelée de faire face aux défis de l’avenir ». Il a également dit combien « le peuple irlandais est profondément reconnaissant du soutien inébranlable de ce Parlement » dans les négociations relatives au Brexit.

 

La partie la plus difficile des négociations sur le Brexit est à venir

Lors d’un débat mardi, les députés ont dit au gouvernement britannique qu’il ne devrait pas tenir pour acquis un accord transitoire sur le Brexit. Ils ont également appelé le Royaume-Uni à exposer clairement sa vision de la relation future que le pays souhaite entretenir avec l'UE.

 

Des contrôles d’exportation plus stricts pour les outils de surveillance numérique

Le Parlement a voté ce mercredi sur l’extension des contrôles d’exportation de l’UE aux biens à double usage pouvant être utilisés aussi bien dans un contexte civil que militaire. Les outils de surveillance numérique produits pour une utilisation civile en Europe ne devraient pas pouvoir être utilisés par les régimes autoritaires dans le but d’espionner leurs propres citoyens, ont déclaré les députés.

Objectifs ambitieux pour une utilisation propre et efficace de l'énergie

Mercredi, les députés ont voté en faveur des propositions visant à fixer des objectifs contraignants européens dans le but d’améliorer l’efficacité énergétique de 35%. De plus, d’ici 2030, au moins 35% de l’énergie totale consommée devra provenir de sources d’énergie renouvelables. Les députés ont également demandé d’interdire l'huile de palme dans les biocarburants à partir de 2021. Retrouvez notre article et apprenez-en plus sur le paquet énergie propre.

 

Nouvelle présidence du Conseil

Mercredi matin, les députés ont discuté des priorités de la présidence bulgare du Conseil de l’UE lors d’un débat avec le Premier ministre bulgare Boyko Borissov. Les députés ont également mis en évidence quelques sujets tels que la migration, la lutte contre la corruption, la protection environnementale, l’État de droit et la justice sociale, pour lesquels des efforts conjoints sont nécessaires.

 

Mettre fin au financement du terrorisme

Le Parlement est prêt à entrer en négociation avec le Conseil sur deux nouvelles législations ciblant le financement du terrorisme et le crime organisé. Les nouvelles législations faciliteront le gel et la confiscation des avoirs d’origine criminelle dans toute l’UE.

 

L’Union européenne face à la propagande russe

Lors d’un débat mercredi, les députés ont mis en évidence le fait que les outils de propagande russe sont soutenus financièrement à mesure d’1 milliard d’euros. Ils ont également souligné le besoin de renforcer la résistance de l’UE face aux fuites, aux fausses informations, aux campagnes de désinformation et aux cyberattaques orchestrées par Kremlin.

 

Lutte contre le chômage chez les jeunes

 

Jeudi, un rapport appelant à ce que des améliorations supplémentaires soient apportées à l'Initiative pour l’Emploi des Jeunes a été adopté par le Parlement.

Nouvelles règles européennes sur la pêche

Mardi, les députés ont voté en faveur de nouvelles règles de pêche. Cette nouvelle législation prévoit entre autres des mesures concernant les captures des stocks vulnérables, en particulier de poissons juvéniles et une plus grande flexibilité régionale pour les pêcheurs. Le Parlement a également demandé l’interdiction de la pêche électrique.