Cette semaine à Strasbourg : défense, droit d'auteur, sécurité aux frontières 

 
 

Partager cette page: 

Retrouvez un aperçu de la session plénière de juillet à Strasbourg : renforcement de la sécurité aux frontières, avenir de l’Europe et droit d’auteur étaient à l’agenda.

Jeudi, les députés ont rejeté la position de la commission parlementaire sur l’ouverture des négociations afin de moderniser la législation sur le droit d’auteur pour l’adapter à l’ère numérique. Le texte de la réforme sera débattu et voté durant la session plénière de septembre à Strasbourg. 

Jeudi toujours, les députés ont adopté de nouvelles règles visant à renforcer la sécurité aux frontières. Les voyageurs exemptés de visa pour voyager dans l’Union européenne seront contrôlés avant leur arrivée grâce au nouveau système européen d'information et d'autorisation concernant les voyages (ETIAS).

Mardi, les députés ont voté en faveur du nouveau programme européen de développement industriel dans le domaine de la défense. L’objectif du programme est d’encourager les pays de l’UE à coopérer dans le développement de nouveaux équipements et de nouvelles technologies afin de rendre l’Union européenne plus compétitive.

Mardi, les députés ont critiqué l’échec des dirigeants européens à trouver des solutions aux problèmes liés à la crise migratoire lors d’un débat en session plénière sur les résultats du sommet qui s’est tenu les 28 et 29 juin à Bruxelles.

Dans des résolutions adoptées mercredi, les députés ont souligné le besoin de garanties claires concernant la protection des données personnelles et des droits fondamentaux dans les prochains accords sur le transfert de données entre Europol et la Jordanie, la Turquie, Israël, la Tunisie, le Maroc, le Liban, l’Égypte et l’Algérie. La Commission européenne est sur le point de lancer des négociations afin de renforcer la coopération contre le terrorisme et le crime organisé.

 

Mercredi, le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki s’est rendu au Parlement européen afin de débattre de l’avenir de l’Europe avec les députés. Retrouvez tous les débats sur l’avenir de l’Europe.

 

 

Mardi, le Premier ministre bulgare Boyko Borissov a souligné les réalisations de son pays durant la présidence du Conseil de l’Union européenne. 

Pendant ce temps, le chancelier autrichien Sebastian Kurz a présenté les priorités de la présidence autrichienne aux députés.

Mercredi, les députés ont rejeté les amendements proposés à la réforme du "paquet mobilité" sur le transport routier de marchandises et les ont renvoyés en commission des transports pour réexamen. La proposition concerne la mise à jour des règles sur le temps de repos des chauffeurs routiers, le cabotage et le détachement des conducteurs.