Les 10 sujets clés du Parlement européen pour le premier semestre 2018 

 
 

Partager cette page: 

Travailleurs détachés, immigration, futur de l’Europe, budget à long terme de l’UE ou économie numérique, revivez les six premiers mois de 2018 au Parlement européen.

Le Parlement européen à Strasbourg 

Élections européennes

Moins d’un an avant les élections européennes (23-26 Mai 2019), un sondage eurobaromètre publié le 23 mai dernier montrait que la moitié des Européens étaient intéressés par les élections européennes.

En juin, le Parlement a approuvé la réduction du nombre de députés européens de 751 à 705 en raison du Brexit. À partir des prochaines élections européennes, 27 des 73 sièges britanniques vont être redistribués à d’autres pays alors que les 46 restants seront gardés pour de futurs élargissements.

Brexit

Les députés continuent d’adopter une position ferme sur le Brexit. En mars, ils ont appelé à ce que les engagements communs en matière de droits des citoyens, d’obligations financières et concernant les frontières irlandaises soient traduits en un accord de retrait méthodique qui devra être finalisé avant une éventuelle période de transition.

Consultez notre vidéo pour plus d’informations sur le rôle du Parlement dans les négociations en cours pour le Brexit.

Migration

L’immigration continue d’être un sujet délicat et le Parlement a expressément demandé un traitement plus rapide des demandes d’asiles. Les députés souhaitent une procédure commune pour éviter le phénomène de « shopping de l’asile » et assurer une plus grande cohérence dans le traitement des demandes d’asile à travers l’Union européenne.

Travailleurs détachés

En mai, le Parlement a appuyé une réforme sur le détachement des travailleurs assurant une rémunération égale pour un travail égal. Le but est d’assurer une meilleure protection des travailleurs détachés ainsi qu’une concurrence plus équitable entre les entreprises locales et celles détachant des travailleurs. Apprenez-en plus sur les statistiques et les points clés de la réforme.

Futur de l’Union européenne

En ce qui concerne l’avenir de l’UE, les députés ont entamé une série de débats avec les chefs d’État européens. Huit chefs d’État sont déjà venus au Parlement, dont le président français Emmanuel Macron qui a affirmé : « Le Parlement européen est, à mes yeux, le siège de la légitimité de l’Europe, de sa responsabilité et par conséquent de sa vitalité ».

Consultez le tableau de bord et revivez les débats.

Financement de l’UE

L’un des enjeux fondamentaux de l’UE est son financement à long terme, notamment pour la période 2021 - 2027.  En mai, le Parlement a demandé que l’UE augmente son soutien à la recherche et aide les jeunes et les petites entreprises.

Espace Schengen

Une autre priorité pour le Parlement est l’espace Schengen. Le Parlement demande au Conseil de permettre à la Roumanie et à la Bulgarie de rejoindre ce dernier et a appuyé le projet de la Commission Européenne de restaurer la libre circulation. Des contrôles à certaines frontières internes à l’UE avaient été instaurés en raison du vaste flux de réfugiés en 2015 et des attaques terroristes en Europe.

Marché unique numérique

Ce semestre, le Parlement européen a adopté  des mesures pour mettre fin aux barrières qui limitent les achats en ligne transfrontaliers. Il s’est engagé à faciliter la libre circulation des données publiques et à favoriser la transparence des services de livraison transfrontaliers. Le marché unique numérique devient un peu plus réalité. Cependant, cette réalisation ne va pas sans la protection des données personnelles. C’est ainsi que le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est entré en force en mai dernier.

Économie circulaire

Le Parlement a fait de grandes avancées pour un monde plus durable avec l’adoption le 18 avril du paquet « économie circulaire » qui établit de nouveaux objectifs contraignants et fixe des dates limites pour le recyclage des déchets et la réduction de la mise en décharge. Découvrez-en plus sur le modèle de production et de consommation de l’économie circulaire qui incite à partager, à louer, à réutiliser, à réparer, à rénover et à recycler pour étendre le cycle de vie des produits.

Environnement

Combattre le réchauffement climatique continue d’être une priorité. En avril, les députés ont adopté une nouvelle régulation comblant des lacunes du règlement sur la répartition de l’effort qui lui-même définit des objectifs contraignants pour chaque pays de l’UE afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Les émissions issues des transports, de l’agriculture, des bâtiments et des déchets vont être réduites en 2030 de 30% en comparaison avec les chiffres de 2005.