Cette semaine à Strasbourg : débat sur l’état de l’Union, état de droit en Hongrie, plastiques 

 
 

Partager cette page: 

Retrouvez un aperçu de la session plénière de septembre à Strasbourg : débat sur l’état de l’Union, état de droit en Hongrie, plastiques, droit d'auteur et avenir de l'Europe.

Lors de son discours sur l’état de l’Union, le président de la commission Jean-Claude Juncker a appelé l’UE à s’exprimer d’une seule voix sur la scène mondiale et à défendre ses valeurs démocratiques. Le président du Parlement Antonio Tajani a appelé à ce que le pouvoir d’initiative soit donné au Parlement européen.

Suite à un vote mercredi, les députés ont décidé de demander aux gouvernements nationaux de déterminer si la Hongrie risque de violer les valeurs fondatrices de l’UE. C’est la première fois que le Parlement recommande l’activation de l’Article 7 du Traité de l’Union européenne.

Mercredi également, le Parlement a adopté sa position de négociation avec les États membres sur les règles relatives au droit d’auteur. L’objectif de ces règles est de s'assurer que les artistes et les journalistes soient correctement rémunérés tout en préservant la liberté d’expression.

Mardi, le Premier ministre grec Alexis Tsipras a débattu de l’avenir de l’Europe avec les députés. Il a appelé l’Europe à mettre de côté ses différences pour lutter ensemble contre la menace populiste.

Suite à un vote final mardi sur le Corps européen de solidarité, les Européens âgés d’entre 17 et 30 ans pourront désormais faire du volontariat ou travailler dans le cadre de programmes de solidarité à l'échelle de l'UE.

Les députés ont également appelé à une meilleure coordination et à plus de fonds pour lutter contre la résistance aux antimicrobiens.

Jeudi, les députés ont soutenu la proposition de la Commission visant à s’assurer que tous les emballages plastique soient recyclables d’ici 2030. Ils ont aussi appelé à l’interdiction des micro plastiques volontairement ajoutés dans les produits cosmétiques.

Mardi, les députés ont proposé une série de mesures afin de faciliter la réintégration des travailleurs souffrant d’une maladie chronique ou de blessures les ayant empêchés de travailler durant une longue période.