Prix Sakharov 2018 : Et les nominés sont... 

 
 

Partager cette page: 

Découvrez dans notre article le nom des nominés pour le prix Sakharov pour la liberté de l'esprit 2018.

Le Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit est décerné chaque année par le Parlement européen. Il a été créé en 1988 pour honorer des personnalités collectives ou individuelles qui s’efforcent de défendre les droits de l’homme et des libertés fondamentales.

La commission des affaires étrangères et la sous-commission des droits de l’Homme ont dévoilé le nom des nominés pour cette année le 27 septembre. Les voici :

Oleg Sentsov

Oleg Sentsov est un réalisateur ukrainien condamné à 20 ans de prison pour « avoir préparé des attentats terroristes contre le pouvoir russe en place en Crimée ». Amnesty International a décrit son procès comme « un procès inéquitable devant un tribunal militaire ». Oleg Sentsov est devenu le symbole du destin de près de 70 citoyens ukrainiens arrêtés et condamnés illégalement à de lourdes peines par les forces d’occupation russes en Crimée après l’annexion de la péninsule. Il a commencé une grève de la faim en mai 2018.

Nomination proposée par le groupe du Parti populaire européen.

Les ONG qui défendent les droits de l’homme et sauvent la vie des migrants en Méditerranée.

Depuis 2015, des ONG de plusieurs Etats membres ont lancé des opérations de recherche et de sauvetage en mer Méditerranée dans le but de sauver la vie des réfugiés et des migrants qui tentent de rejoindre nos côtes. Les voici : Boat Refugee Foundation, Jugend Rettet, Lifeline Rescue Boat, Médecins Sans Frontières International, MOAS, Proactiva Open Arms, PROEM-AID, Save the Children, Sea Eye, Sea Watch, and SOS Mediterranée.

Nomination proposée par le groupe de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates et par le groupe des Verts/Alliance libre européenne.

 

Seyran Ateş 

Seyran Ateş est une avocate et militante d’origine turque, qui se bat contre l’extrémisme politique et religieux. Seyran Ateş et d’autres militants ont entrepris de créer la mosquée bn Rochd-Goethe à Berlin dans laquelle femmes et hommes pourraient prier ensemble. Après avoir reçu de nombreuses menaces de mort, elle a été placée sous protection permanente.

Nomination proposée par le groupe des Conservateurs et réformistes européens et par Hans-Olaf Henkel et 40 autres députés pour son « engagement au service des droits de l’homme et de la liberté et sa dévotion pour un islam moderne et ouvert ».



CAESAR

CAESAR est le pseudonyme d’un photographe militaire syrien qui a transmis clandestinement plus de 55 000 clichés témoignant des horreurs de la guerre en Syrie. L’authenticité de ces images a été établie par l’organisation Human Rights Watch. Les photos de CAESAR joueront un rôle essentiel dans la lutte contre l’impunité des responsables des crimes documentés.

Nomination proposée par le groupe de l’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe.

Nasser Zefzafi

Nasser Zefzafi est le dirigeant du Mouvement populaire du Rif (Maroc), un mouvement de lutte contre la corruption, la répression et l’abus de pouvoir. Nasser Zefzafi a été arrêté en mai 2017 et condamné à 20 ans de prison pour « conspiration contre la sécurité de l’État ». En août 2018, le roi Mohammed VI a gracié 188 militants du mouvement, mais Nasser Zefzafi n'en faisait pas partie. Fin août, Nasser Zefzafi a mené une grève de la faim pour dénoncer ses conditions de détention.

Nomination proposée par le groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique et par Marie-Christine Vergiat, Kati Piri, Judith Sargentini et 39 autres députés.

Dewayne Johnson

Dewayne Johnson est un ancien jardinier américain qui vient de gagner un procès contre Monsanto. Il est le premier à avoir poursuivi Monsanto pour faire reconnaître que les produits chimiques vendus par la société sous la marque Roundup provoquent des cancers. À la fin du processus, il ne lui restait que quelques mois à vivre, mais il a toujours été présent durant le procès, et s’est exprimé pour décrire les souffrances qu’il endurait.

Nomination proposée par le groupe Europe de la liberté et de la démocratie directe pour le « message fort envoyé à tous ceux qui n’osent pas aller en justice pour faire valoir leurs droits.»

AfriForum

AfriForum est une ONG qui se consacre à la protection des droits des minorités en Afrique du Sud, notamment des droits des Afrikaners. AfriForum se concentre sur la sensibilisation au problème des attaques contre des fermes et des assassinats de fermiers, ainsi qu’aux expropriations de terres agricoles sans indemnisation qui menacent le droit de propriété, l’approvisionnement alimentaire et la sécurité alimentaire.

Nomination proposée par le groupe Europe des nations et des libertés.

Mary Wagner

Mary Wagner est une militante canadienne qui a été emprisonnée à plusieurs reprises et accusée de faire « obstacle au bon fonctionnement » d’une clinique d’IVG à Toronto. Son séjour en prison s’explique par son refus d’une des conditions de remise en liberté conditionnelle, qui était de ne plus s’approcher des cliniques d’IVG.

Nomination proposée par Marek Jurek et 41 autres députés.

Les nominations peuvent être faites par un groupe politique ou par 40 députés minimum. Les commissions parlementaires des affaires étrangères et du développement votent pour choisir, parmi les nominés, les trois finalistes. Ensuite, c'est à la conférence des présidents de choisir le lauréat.

En 2017, le prix Sakharov a été remis à l’opposition démocratique au Venezuela.

Les prochaines étapes 
  • Les trois finalistes seront choisis lors d'une réunion conjointe des commissions des affaires étrangères et du développement le 9 octobre. 
  • La Conférence des Présidents annoncera le ou les lauréats le 25 octobre. 
  • La cérémonie de remise du prix se tiendra à Strasbourg le 12 décembre.