À venir en 2019 : élections européennes, taxes et lanceurs d’alerte 

 
 

Partager cette page: 

Élections, avenir de l’Europe, Brexit... La nouvelle année s’annonce chargée au Parlement européen.

Élections européennes 2019

Les prochaines élections européennes (et les premières suite au Brexit) se tiendront le 26 mai prochain. Les citoyens européens éliront 705 députés qui formeront le nouveau Parlement européen. Ce dernier élira à son tour le nouveau Président de la Commission. Suivez les débats entre les candidats en tête de liste pour le poste.

Avenir de l’Europe

Les députés européens continueront à débattre de l’avenir de l’Europe avec les dirigeants européens. Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, le Premier ministre finlandais Juha Sipilä et le Premier ministre italien Giuseppe Conte seront les premiers à s’adresser aux députés l’année prochaine.


Brexit

Le Royaume-Uni devrait quitter l’Union européenne en mars 2019. Un accord sur le Brexit vient d’être approuvé par le Parlement européen.


Budget à long terme de l’Union européenne

Le Parlement européen a fixé ses priorités pour le prochain budget à long terme de l’Union européenne, le cadre financier pluriannuel (2021-2027) et appelle le Conseil à lancer les négociations. Les députés veulent qu’un accord soit trouvé avant les élections européennes, afin de ne pas retarder les projets importants et de ne pas entrainer la perte d’emplois.


Autorisation des pesticides (PEST)

La commission spéciale sur la procédure d’autorisation des pesticides par l’Union (PEST) terminera son travail en janvier. Elle remettra un rapport visant à établir les normes les plus exigeantes possible afin d’assurer le haut niveau de protection de la santé humaine, animale et de l’environnement.


Accords commerciaux

En février, le Parlement européen considérera passer un accord de libre-échange avec Singapour. Singapour est un partenaire commercial clé pour l’UE et héberge plus de 10 000 entreprises européennes. L’accord commercial entre l’Union européenne et Singapour supprimera presque tous les droits de douane et simplifiera le commerce.


Nouvelles mesures pour simplifier la communication stratégique

Durant la session plénière de janvier, les députés débattront de la communication stratégique de l’UE dans le but de contrer la propagande contre l’Union européenne par de tierces parties. L’UE veut améliorer les mesures telles que l’éducation aux médias et promouvoir le journalisme indépendant et d’investigation.


Lanceurs d’alerte

Les députés continueront à travailler sur des propositions visant à renforcer la protection des lanceurs d’alerte à travers l’UE suite à de nombreux scandales comme le Dieselgate, les Luxleaks, les « Panama Papers » et le scandale liant Facebook et Cambridge Analytica.