Partager cette page: 

Articles 

La migration en Europe : des migrants afghans arrivant depuis la Turquie en Grèce.        

L’immigration est synonyme d’opportunités et de défis pour l’Europe. Découvrez comment l’Union européenne gère la migration, l’asile et la crise des migrants.

La crise des migrants en Europe - Photographie d'une enfant dans un camp de migrants        

L’Europe fait face à la plus importante crise migratoire depuis la Seconde Guerre mondiale. Découvrez les réponses apportées par l’Union européenne.

La crise des migrants en chiffres - Silhouettes de personnes près d'une voie ferrée        

Consultez les principaux faits et chiffres autour de la crise des migrants en Europe pour mesurer l’ampleur de cette situation inédite.

L'intégration des réfugiés en Europe - Photographie d'une réfugiée dans une salle de classe avec son bébé        

1,2 million de personnes ont demandé l’asile dans l’Union européenne en 2016. Découvrez le rôle du Parlement européen en matière d’intégration des réfugiés.

Articles 

Articles 

EUFairShare_big.jpg        
Communiqué de presse 

Communiqué de presse 

Les demandeurs d’asile devraient pouvoir travailler dans l’UE au plus tard deux mois après avoir introduit leur demande d’asile, au lieu des neuf mois appliqués actuellement, ont déclaré les députés de la commission des libertés civiles mardi.

Serbia. Refugees and migrants transit through the Balkans        
Communiqué de presse 

Communiqué de presse 

L'échec à ce jour du système d'asile européen face au nombre croissant d'arrivées de migrants demande une réforme radicale des règles dites de Dublin, ont affirmé les députés de la commission des libertés civiles mercredi. Ils proposent de créer un système central pour rassembler et répartir les demandes d'asile. Le système, qui pourrait inclure un quota pour chaque pays de l'UE, fonctionnerait sur base de points d'accès (hotspots) à partir desquels les réfugiés seraient répartis.

Vidéo EuroparlTV

       

Comment l’Union européenne devrait-elle répondre à la crise migratoire ? Les députés réunis en session plénière à Strasbourg se penchent cette semaine sur un rapport autour de la situation en Méditerranée et de la nécessité d'une approche globale de l'Union européenne. Nous avons demandé aux deux rapporteurs, les députées Kashetu Kyenge et Roberta Metsola, de répondre à vos questions posées sur Facebook. Visionnez la vidéo pour en savoir plus et suivez le débat mardi à partir de 8 heures 30.

Reportage photos sur les femmes réfugiées de la journaliste Marie Dorigny qui a voyagé en Grèce, en ancienne République yougoslave de Macédoine et en Allemagne 
© Marie Dorigny / European Union 2015.        
Communiqué de presse 

Communiqué de presse 

La réforme des politiques et procédures européennes de migration et d'asile doit inclure des mesures tenant compte du genre afin de garantir la sécurité des femmes qui demandent l'asile et qui voyagent souvent seules avec de jeunes enfants et d'autres tiers à charge, ont affirmé les députés dans une résolution adoptée mardi.

01_DAY1 (LIBE)_Turkey: MEPs assess response to refugee crisis        

Gülhan était étudiante à Lattaquié, en Syrie, lorsque la guerre civile a éclaté dans son pays. La jeune femme de 32 ans vit depuis quatre ans maintenant dans un camp de réfugiés à Osmaniye, au sud de la Turquie. Le conflit syrien a déclenché la plus grande catastrophe humanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale. La semaine dernière, deux délégations menées par les députés Sylvie Guillaume et Jean Arthuis se sont rendues en Turquie afin d'évaluer la situation sur le terrain.

Articles 

Des réfugiés syriens assis dans un camp des Nations Unies        

La Syrie et la crise humanitaire qui en découle a prédominé l’agenda du Parlement européen, plus récemment dans le contexte du soutien aux 2,5 millions de réfugiés syriens actuellement en Turquie. Lors de la session plénière de janvier, les députés ont demandé aux États membres d’accorder à la Turquie un fonds d’aide de 3 milliards d’euros. Deux délégations, de la commission des libertés civiles et de la commission des budgets, se rendent cette semaine en Turquie pour évaluer la situation.

Vidéo EuroparlTV
       

« Pour l'intérêt des réfugiés, nous devons coopérer avec la Turquie », a déclaré le Président du Parlement Martin Schulz à l'issue d'une rencontre avec le Premier ministre turc Ahmet Davutoğlu lundi 7 mars. Les deux hommes ont évoqué la crise des réfugiés, les contrôles aux frontières, la libéralisation des visas pour les citoyens turcs ainsi que la liberté de la presse avant le début d'une réunion qui se tient aujourd'hui à Bruxelles entre les dirigeants européens et le gouvernement turc.

Enfant syrien dans les bras de sa mère attendant sous la pluie la décision de prendre un bus pour l'Autriche        

Alors que la crise migratoire s'aggrave, l'unité s'avère plus que jamais nécessaire face à la montée du populisme et du nationalisme en Europe, a déclaré le Commissaire à la migration Dimitris Avramopoulos. Évoquant devant la commission des libertés civiles la mise en œuvre des mesures visant à gérer la crise, Avramopoulos a rappelé que les États membres devaient avant tout se montrer solidaires : « Si Schengen s'effondre, ce sera le début de la fin pour le projet européen ».

Photographie : Martin Schulz à Lesbos en compagnie d'Alexis Tsipras        

Le Président du Parlement européen Martin Schulz était à Athènes mercredi pour assister à la première relocalisation de réfugiés depuis la Grèce vers le Luxembourg. Il s'est rendu le lendemain sur l'île de Lesbos et a visité un centre d'identification et d'enregistrement de réfugiés. « Il est urgent de renforcer les efforts pour parachever la mise en place des "hot spots", mais pour être efficace, il faut que tous les États membres participent à la relocalisation », a-t-il déclaré.

Les députés ont débattu des attaques terroristes, de leurs causes profondes et de leurs conséquences politiques

       
Communiqué de presse 

Communiqué de presse 

Une "démagogie politique" qui assimile les réfugiés aux terroristes fomente la haine et la désillusion qui inspire ceux qui rejoignent des groupes terroristes, ont avancé de nombreux députés durant le débat de mercredi. Plutôt que de laisser les libertés et la tolérance de l'Europe s'éroder, les pays de l'UE doivent s'efforcer de renforcer la sécurité, ont appelé les députés.

Le Commissaire Dimitris Avramopoulos et le Vice Président de la Commission Frans Timmermans durant le débat        
Communiqué de presse 

Communiqué de presse 

Une proposition d'urgence pour relocaliser 120.000 demandeurs d'asile en provenance d'Italie, de Grèce et de Hongrie entre les États membres de l'UE a été soutenue par le Parlement jeudi. Les premières règles temporaires d'urgence pour en relocaliser dans un premier temps 40.000 sur deux ans depuis l'Italie et la Grèce seulement ont été approuvées par le Parlement le 9 septembre.