Priorités pour l’Europe : une énergie propre, sûre et abordable  

 
 

Partager cette page: 

Réduire les émissions de gaz à effet de serre, développer les sources d’énergie renouvelable et assurer une meilleure sécurité de l’approvisionnement en électricité figurent parmi les priorités de l'Union européenne pour 2017. De nombreux progrès ont déjà été réalisés en matière de politique énergétique, mais les principaux défis restent le patchwork inefficace de vingt-huit marchés, la dépendance aux importations et le changement vers une économie qui consomme et pollue moins.

Gaz à effet de serre


Dans le cadre de l’accord de Paris, un texte universel et contraignant visant à lutter contre le changement climatique et signé à l’issue de la COP21, les États membres se sont engagés à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40 % d’ici à 2030 par rapport aux niveaux de 1990.


Le Parlement souhaite également réformer le marché européen du carbone, en limitant notamment les émissions pour les secteurs non-couverts par ce marché, tels que le transport, l’agriculture ou l’utilisation du sol.

 

Efficacité énergétique

 

Les députés demandent une amélioration de l’efficacité énergétique de 30 % d’ici à 2030 par rapport aux niveaux de 2007. Plusieurs initiatives allant dans ce sens sont en cours, notamment une amélioration de la performance énergétique des bâtiments et une simplification de l’étiquetage énergétique des produits ménagers.


Énergies renouvelables


En 2014, les gouvernements nationaux ont décidé que d’ici à 2030, au moins 27 % de la consommation énergétique de l’Union européenne devrait provenir de sources renouvelables. Pour atteindre cet objectif, l’Union européenne se penche actuellement sur une révision de la directive sur les énergies renouvelables.


Afin de faciliter la transition vers des sources d’énergie propre, les députés européens souhaitent adapter les règles du marché de l'électricité en augmentant par exemple la flexibilité du système et en assurant une meilleure sécurité des approvisionnements.


Union de l’énergie


En février 2015, la Commission européenne a présenté les grandes lignes de l'Union de l’énergie, une série de mesures visant à supprimer les frontières aux flux d’énergie et à rendre l’Europe moins dépendante aux combustibles fossiles, pour la plupart importés.


L'Union de l'énergie devrait également permettre de réduire les factures des consommateurs et d'apporter une meilleure résistance aux ruptures d’approvisionnement.


Consultez les autres priorités législatives pour 2017.