Égalité des genres : réduire l'écart entre les sexes en Europe 

 
 

Partager cette page: 

Si l’égalité des genres est l’un des objectifs clés de l’Union européenne, les progrès réalisés restent lents. Selon les estimations, 70 ans seraient nécessaires au rythme actuel avant d’atteindre une égalité salariale et 20 ans avant de parvenir à la parité dans le domaine de la politique. Les députés de la commission des droits de la femme ont adopté ce lundi 6 février un rapport demandant à l’Union européenne et aux États membres d’accélérer leurs efforts.

En 2015, le taux d’emploi des femmes a atteint un niveau record de 64 %, contre 76 % pour les hommes. Pourtant, les progrès sont inégaux selon les domaines analysés, et certaines données restent préoccupantes.


Ainsi, les femmes sont quatre fois plus susceptibles d’exercer et de conserver un emploi à temps partiel. En 2015, les trois quarts des tâches domestiques et les deux tiers des soins parentaux étaient toujours effectués par des femmes actives, qui se retrouvent donc face à une double charge des responsabilités.


Même si les femmes ont en moyenne un niveau d’instruction supérieur à celui des hommes, l’écart moyen de rémunération entre les hommes et les femmes s’élève à 16,1 % dans l’Union européenne. L’écart de retraite entre les hommes et les femmes atteint même 40,2 % en raison des désavantages accumulés par les femmes au fil du temps.


Le pourcentage moyen des femmes présentes au sein de parlements nationaux ou fédéraux était de 28 % en 2016. Au Parlement européen, le taux monte à 37 %.


Rapport sur l’égalité entre les femmes et les hommes


Le rapport adopté ce lundi 6 février rappelle la nécessité pour l’Union européenne de faire de l’égalité des genres une priorité politique. Les députés demandent par exemple la création d’un cadre légal pour mieux concilier vie privée et vie professionnelle.


Le texte souligne également les conséquences négatives des politiques d’austérité : ainsi, les femmes sont souvent les premières victimes des restrictions menées dans les services publics car elles représentent 70 % de la main-d’œuvre dans ce secteur.


Indice d'égalité de genre


D’après l’indice d’égalité de genre 2015 produit par l’Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes, l’Union européenne obtient un résultat de 52,9 sur 100 en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, soit une augmentation de 1,6 point par rapport à 2005.


Cet indice couvre six grands domaines (travail, argent, savoir, temps, pouvoir et santé) et note les États membres de 1 (inégalité totale entre les sexes) à 100 (égalité parfaite). 


UE des 28

52,9

Allemagne

55,3

Autriche

50,2

Belgique

58,2

Bulgarie

38,5

Chypre

44,9

Croatie

39,8

Danemark

70,9

Espagne

53,6

Estonie

49,8

Finlande

72,7

France

55,7

Grèce

38,3

Hongrie

41,6

Irlande

56,5

Italie

41,1

Lettonie

46,9

Lituanie

40,2

Luxembourg

55,2

Malte

46,8

Pays-Bas

68,5

Pologne

43,7

Portugal

37,9

République tchèque

43,8

Roumanie

33,7

Royaume-Uni

58,0

Slovaquie

36,5

Slovénie

57,3

Suède

74,2