Remise du Prix Sakharov 2018 : « Oleg est un battant par nature » 

 
 

Partager cette page: 

Le Prix Sakharov 2018 pour la liberté de l’esprit a été décerné au réalisateur ukrainien Oleg Sentsov. Retour sur la cérémonie de remise du Prix qui s'est tenue aujourd'hui à Strasbourg.

Oleg Sentsov n’a malheureusement pas pu participer à la cérémonie de remise du Prix Sakharov ce 12 décembre: il est toujours emprisonné en Sibérie et purge une peine de 20 ans de prison pour « avoir préparé des attentats terroristes contre le pouvoir russe en place en Crimée ».

Sa cousine, Natalya Kaplan et son avocat, Dmitriy Dinze l’ont représenté durant la cérémonie à Strasbourg.


En remettant le Prix, le Président Antonio Tajani a déclaré : « Oleg Sentsov a été nominé pour sa protestation pacifique contre l’occupation illégale de sa Crimée natale. Ainsi que pour son courage, sa détermination et ses convictions en soutien à la dignité humaine, à la démocratie, à l’état de droit et aux droits de l’homme. Notre Union est construite sur ces valeurs que le Parlement chérit, protège et promeut, encore davantage après à la terrible attaque d’hier ».


« La grève de la faim de Sentsov et ses positions publiques courageuses font de lui un symbole pour la libération des prisonniers politiques en Russie et dans le monde ». Ajoutant que la remise de ce prix se déroule dans un contexte tendu entre la Russie et l’Ukraine, le Président du Parlement a appelé à la désescalade de la situation et a rappelé son soutien à l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

Le Président Tajani a également appelé à la libération immédiate et inconditionnelle de Sentsov, de tous les autres citoyens ukrainiens détenus illégalement en Russie et en Crimée et de tous les autres lauréats emprisonnés : « Le Prix Sakharov n’est pas uniquement une récompense. C’est un engagement. Et nous restons fermement aux côtés de nos lauréats ».


En recevant le Prix Sakharov pour Oleg, Natalya Kaplan a décrit de façon saisissante les actions de Sentsov durant l’annexion de la Crimée, les tortures et les coups dont il a été victime lorsqu’il a été arrêté et emprisonné pour des actes qu’il n’avait pas commis. « Oleg est une personne qui ne peut tout simplement pas abandonner et s’assoir calmement ».

En parlant de sa grève de la faim pour réclamer la libération des prisonniers politiques ukrainiens, elle a déclaré : « Durant ses 145 jours de grève de la faim, pas un seul prisonnier politique n’a été libéré. Cela ne signifie pas qu’il a perdu - Grâce à cela, le monde entier parle des répressions russes et ça, c’est une victoire ».


Natalya Kaplan a terminé en lisant un message rédigé par Oleg qui commence par : « Je ne peux pas être présent mais vous pouvez entendre mes mots. Même si quelqu’un d’autre les prononce, les mots sont le principal outil dont une personne dispose et parfois même le seul lorsque tout le reste lui a été enlevé ».


Antonio Tajani a également accueilli les parents de Nasser Zefzafi, emprisonné également et les représentants des 11 ONG qui sauvent des vies en Méditerranée, eux aussi finalistes du Prix Sakharov 2018.


Contexte

Le 25 octobre, le Président du Parlement européen Antonio Tajani a annoncé que le Prix Sakharov 2018 serait décerné à Oleg Sentsov.