Europol : aider les États membres à lutter contre la criminalité internationale 

 
 

Partager cette page: 

©AP Images/ European Union-EP 

Si le terrorisme n'est pas un phénomène nouveau, la menace ne cesse d'évoluer et pose de nombreux défis aux autorités. À l'échelle européenne, c'est l'office de police Europol qui est chargé d'aider les États membres à lutter contre la criminalité internationale. Afin de mieux répondre aux menaces, les gouvernements ont décidé d'améliorer la capacité de l'agence. La commission des libertés civiles se prononce aujourd'hui sur un accord informel conclu le 26 novembre entre les États membres.

Europol est un organisme européen chargé de l'application de la loi. Son objectif est de renforcer et d'améliorer la coopération entre États membres afin de prévenir et de combattre la criminalité internationale. Europol travaille également en étroite collaboration avec des pays tiers comme les États-Unis, le Canada, l'Australie et la Norvège.


Europol lutte contre de nombreuses activités à l'échelle européenne : trafic de drogue, réseaux d'immigration clandestine, traite des êtres humains, pornographie juvénile, vol international de véhicules, cybercriminalité, blanchiment d'argent, faux-monnayage…


Une partie du personnel d'Europol provient directement des organismes nationaux chargés de l'application de la loi, comme la police régulière, la police des frontières, les douanes et les services de sécurité. Les agents d'Europol n'ont pas le pouvoir de procéder à des arrestations. Ils ne sont pas non plus habilités à mener des enquêtes dans les États membres.


Europol vient en aide aux autorités nationales en échangeant des renseignements, en analysant les informations disponibles et en évaluant les différentes menaces. L'agence réalise aussi un travail de formation. Les États membres comptent sur ce soutien pour mener à bien plus de 18 000 enquêtes transfrontalières chaque année. Europol dispose également de « bases de données de pointe et de canaux de communication qui offrent des capacités rapides et sécurisées pour le stockage, la recherche, la visualisation et le regroupement d'informations ».


Cet été, Europol a annoncé la création d'une équipe de cyber-police dont l'objectif est de traquer et de démanteler la présence de l'État islamique sur les réseaux sociaux, un élément majeur de sa campagne de recrutement en Europe.

Plus d'informations sur Europol 
  • Europol existe depuis les années 1990, mais est une agence communautaire depuis 2010 
  • Près de 900 personnes travaillent pour Europol à La Haye 
  • Son directeur actuel est Rob Wainwright