Partager cette page: 

À l’occasion de la journée mondiale des réfugiés, découvrez l’évolution du nombre de demandes d’asile et de réfugiés par État membre au cours des dernières années.

En 2016, 362 753 personnes sont entrées dans l’Union européenne par la Mer Méditerranée. Parmi elles, 5 022 sont portées disparues ou sont décédées.

Qu’est-ce qu’un réfugié ?

Un réfugié est une personne qui craint avec raison d’être persécutée en raison de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son opinion politique ou de son appartenance à un certain groupe social. Pour cette raison, cette personne est forcée de fuir son pays et de demander la protection d’un autre État.

L’un des principes fondamentaux du droit international des réfugiés stipule que ces derniers ne doivent pas être expulsés ou renvoyés vers des situations où leur vie est en danger.

En 2016, 304 546 réfugiés étaient enregistrés en France. La Belgique comptait 42 168 réfugiés et le Luxembourg 2 046.

Demander l’asile

L’asile désigne le droit d’être reconnu comme un réfugié et d’obtenir ainsi une protection internationale et une aide matérielle. Pour pouvoir obtenir ce statut, un demandeur d’asile doit pouvoir prouver que la crainte de subir des persécutions dans son pays d’origine est fondée.

84 270 personnes ont demandé l'asile en 2016 en France. Elles étaient 18 280 en Belgique et 2 160 au Luxembourg.

Consultez notre page sur la crise des migrants en chiffres.