Partager cette page: 

Le Parlement européen organise un événement le 6 décembre pour discuter de l’intégration active des personnes porteuses de handicap et de leur pleine participation à la société.

Ce mercredi 6 décembre, le Parlement européen organise en coopération avec le Forum européen des personnes handicapées le « 4ème Parlement européen des Personnes Handicapées ».


En vue de l’événement, le Président du Parlement européen Antonio Tajani a déclaré : « notre engagement à améliorer la vie des personnes porteuses de handicap est fondé sur nos valeurs en tant qu’Européens, y compris notre attachement à la liberté, l’égalité et l’intégration de tous les individus dans notre société. Ces valeurs doivent être traduites en actions concrètes, afin de permettre à chaque personne de vivre une vie indépendante et s’assurer que notre société responsabilise tout le monde ».


Ce 4ème Parlement européen des Personnes Handicapées rassemble plus de 600 activistes et délégués d’organisations représentant les personnes porteuses de handicap dans l’Europe ainsi que les députés européens et les représentants d’autres institutions européennes. Les participants discuteront entre autres de la participation des personnes en situation de handicap dans la vie politique et la vie publique, dont leur droit de vote, ainsi que de la Stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées et de la mise en oeuvre de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.


Le Président du Parlement européen Antonio Tajani et le président du Forum européen des personnes handicapées Yannis Vardakastanis ouvriront officiellement l’événement. Celui-ci peut être suivi en direct à partir de 10h.

Le 30 novembre dernier, le Parlement européen a adopté le rapport d’initiative d’Helga Stevens, députée conservatrice et réformiste belge. Le rapport évalue la mise en place de la Stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées

 

"Le problème auquel nous sommes confrontés, c'est que les gouvernements voient les personnes handicapées comme une question de politique sociale. Mais le handicap n'appartient pas seulement à un secteur. Le handicap affecte tous les différents secteurs de la société, et de nombreux gouvernements, et les gens, ne s'en rendent pas compte", a déclaré Helga Stevens.

L’objectif général de la stratégie européenne en faveur des personnes handicapées est de supprimer les entraves auxquelles les personnes handicapées se heurtent. Cela signifie promouvoir l’accessibilité, la participation et l’égalité dans tous les domaines de la vie, faciliter l’accès à l’emploi, à l’éducation inclusive, à la protection sociale et aux soins de santé nécessaires.

Cette stratégie adoptée en 2010 est le principal instrument mettant en œuvre la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées au niveau européen.

Tous les citoyens porteurs de handicap devraient pouvoir jouir de leurs droits. L’UE et les États membres doivent mettre en place les objectifs de la Convention relative aux droits des personnes handicapées et toutes les lois européennes existantes ou futures doivent s’y aligner.

Presque 1 Européen sur 6 de 15 ans ou plus vit avec un handicap. À cause du vieillissement de la population, ce chiffre devrait augmenter dans les années à venir. Le taux de pauvreté chez les personnes handicapées est 70% plus élevé que la moyenne. Cela est dû aux frais supplémentaires auxquels ils sont exposés, à leurs revenus inférieurs et au taux de chômage plus élevé.

Les personnes handicapées sont encore confrontées à la discrimination, aux préjugés et à des obstacles qui affaiblissent leur participation à la société et à l’économie.

Dans leur rapport, les députés insistent sur le fait que les personnes handicapées doivent avoir droit au même traitement que chaque citoyen et à l’autonomie. Pour cela, des mesures supplémentaires doivent être prises afin de leur permettre de jouir pleinement de leurs droits et d’améliorer leurs conditions de vie. Les députés appellent également à l’adoption rapide de règles supplémentaires telles que l’Acte législatif européen sur l'accessibilité.

Le rapport recommande, entre autres :

  • des exigences obligatoires en matière d'accessibilité dans les espaces publics  
  • des pourcentages minimums pour l’emploi des personnes handicapées dans les secteurs privés et publics      
  • la suppression des obstacles afin de garantir une éducation inclusive, incluant un accès complet aux initiatives de l’UE telles que Erasmus+       
  • une totale accessibilité au numéro d’urgence 112
  • de porter une attention particulière aux femmes et aux enfants handicapés

Définition de handicap:

Il n’y a pas de définition du handicap valable dans toute l’UE.

La Convention relative aux droits des personnes handicapées prône un concept ouvert :

(article 1)

Par personnes handicapées on entend des personnes qui présentent des incapacités physiques, mentales, intellectuelles ou sensorielles durables dont l’interaction avec diverses barrières peut faire obstacle à leur pleine et effective participation à la société sur la base de l’égalité avec les autres.