Réduction des émissions de CO2 : objectifs et actions de l’Union européenne 

 
 

Partager cette page: 

Apprenez-en plus sur les actions européennes visant à atteindre les objectifs fixés en matière de réduction d’émissions de CO2 dans différents secteurs.

Réduction des émissions de CO2 : objectifs et actions de l’Union européenne ©AP Images/European Union-EP 

Dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, l'Union européenne s'est engagée, en ratifiant l'accord de Paris, à réduire ses émissions de gaz à effet de serre d'au moins 40% par rapport aux niveaux de 1990 d’ici 2030.

En novembre 2018, la Commission européenne a présenté une stratégie à long terme pour que l'UE parvienne à une économie sans impact climatique d'ici 2050. La Commission y détaille huit directions possibles pour atteindre cet objectif.

Le Parlement européen a adopté, le 14 mars 2019, une résolution dans laquelle les députés conseillent les États membres sur la façon d’atteindre les objectifs communs. Cette stratégie devrait être adoptée par les dirigeants de l’Union européenne lors du Conseil européen de mai.

Les députés ont également appelé les dirigeants européens à relever l'objectif de réduction des émissions pour 2030. Enfin, le Parlement européen a profité de cette résolution pour encourager les États membres à allouer au moins 35 % des dépenses dédiées à la recherche (Horizon Europe) au soutien des objectifs climatiques.

Découvrez notre infographie sur les progrès européens en matière de lutte contre le changement climatique.

 Afin d’atteindre ces objectifs, l’Union européenne a mis en place une législation ambitieuse.



Un système d’échange de quotas d’émission (SEQE) pour le secteur de l’industrie


Le système d’échange de quotas d’émission a pour but de diminuer les émissions de CO2 des industries en les obligeant à disposer d’un permis pour chaque tonne de CO2 qu’elles émettent.

Les entreprises doivent acquérir ces quotas d’émission par le biais d’enchères. La proposition introduit également des initiatives visant à favoriser l’innovation dans le secteur.


Apprenez-en plus sur le système d’échange de quotas d’émission et sur sa réforme.

Réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les autres secteurs


Les secteurs non couverts par le système d’échange de quotas d’émission de CO2 tels que l’agriculture, les transports, la construction et la gestion des déchets représentent près de 60% des émissions totales de l’UE.

Ils devront réduire leurs émissions de 30 % (par rapport à 2005) d’ici à 2030.


Étant donné que la capacité à réduire les émissions varie d’un État membre à l’autre, les objectifs attribués sont établis en fonction du produit intérieur brut (PIB) par habitant.

Les États membres aux revenus moins élevés seront soutenus pour atteindre leurs objectifs.


Découvrez les objectifs des États membres et comment les pays les moins riches de l’UE seront aidés.



Les forêts européennes pour compenser les émissions de CO2


Les forêts européennes absorbent l’équivalent de 10,9 % des émissions totales de gaz à effet de serre produites dans l’Union européenne chaque année. L’Union européenne souhaite utiliser ce pouvoir pour lutter contre le changement climatique.


La législation souhaite prévenir les émissions résultant de la déforestation et veut obliger les États membre à compenser les changements dans l’utilisation du sol (pratique responsable d'importantes émissions de CO2) par une meilleure gestion des forêts existantes ou par une augmentation de la surface forestière dans le pays.


Retrouvez notre infographie pour comprendre comment l’UE utilise les forêts pour compenser les émissions de CO2.