Nouvelles règles pour concilier vie professionnelle et vie privée 

 
 

Partager cette page: 

Le Parlement européen travaille actuellement sur de nouvelles règles qui permettraient aux parents de concilier leur travail et leur vie privée.

Nouvelles règles pour concilier vie professionnelle et vie privée 

Pouvoir compter sur des conditions de travail plus flexibles et sur des exigences minimales à l’échelle européenne en matière de congés pour s’occuper des enfants aiderait les parents qui travaillent à concilier leurs intérêts privés et professionnels et leur permettraient de ne pas avoir à faire de choix.

L’objectif de ces nouvelles règles est d’encourager la représentation des femmes dans le monde du travail ainsi que de renforcer le rôle du père ou d’un second parent. Cela encouragerait l’égalité de genres et offrirait autant d’opportunités aux mères qu’aux pères.

Lancement des négociations

Le Parlement a donné son feu vert pour lancer les négociations sur de nouvelles normes européennes visant à promouvoir la conciliation entre vie personnelle et professionnelle. 

Les députés préconisent la mise en place de nouvelles normes minimales plus ambitieuses dans l’Union européenne en matière de congé de paternité, parental et d'aidant. Cela comprend : 

  • Le droit à un congé payé de paternité rémunéré d’au moins 10 jours pour les pères ou personnes qui exercent leur rôle.
  • Le droit individuel à un congé de paternité de 4 mois non transférable pouvant être pris avant que l’enfant n’atteigne ses 10 ans.
  • Un congé rémunéré pour les travailleurs qui prennent soin d’un parent gravement malade ou dépendant.

Les députés proposent aussi que le niveau de rémunération ou d’allocation soit au moins équivalent à 78% du salaire brut du travailleur pour les congés parentaux et d’aidant, et à 80% pour les congés de paternité.
Les députés réclament également des horaires de travail flexibles comme par exemple la possibilité de travailler à domicile.

Prochaines étapes

Les négociations entre le Conseil, la Commission et le Parlement commenceront en septembre.