Dimension sociale de l'UE : renforcer le Fonds social européen 

 
 

Partager cette page: 

Le Fonds social européen évoluera pour apporter des réponses plus efficaces aux défis actuels et donc, renforcer la dimension sociale de l’Union européenne. Apprenez-en plus.

Le Parlement européen a soutenu les règles mises à jour visant à lutter contre le chômage et le taux élevé de pauvreté dans l’Union européenne.


Le rapport, voté en session plénière le 4 avril 2019, propose d’augmenter les financements alloués au Fonds social européen plus (FSE+) dans le budget à long terme de l’Union européenne pour 2021-2027, avec une attention particulière accordée aux enfants et au chômage des jeunes.

Les questions sociales et liées à l’emploi sont une préoccupation majeure pour les citoyens de l’Union européenne. Le Parlement souhaite donc renforcer la dimension sociale de l’UE en soutenant une version remaniée et simplifiée du Fonds social européen, le « Fonds social européen plus » (FSE+).

L’objectif est d’aider à créer le plein emploi, d’améliorer la qualité et la productivité au travail, d’augmenter la mobilité géographique et professionnelle des travailleurs dans l’Union européenne, d’améliorer l’éducation et les systèmes de formation, de promouvoir l’inclusion sociale et la santé.

Qu’est-ce que le Fonds social européen ?  
  • Il s’agit du principal dispositif européen de soutien à l’emploi. Il aide les citoyens à trouver des emplois de meilleure qualité et à augmenter leur niveau de vie. 
  • L’UE distribue les fonds du FSE aux États membres et aux régions pour financer des programmes opérationnels et des projets liés à l’emploi visant par exemple à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale causés par la crise économique. 
  • Qui en bénéficie ? Les travailleurs, les jeunes, les chercheurs d’emploi, les personnes économiquement désavantagées mais aussi, les entreprises et les organisations.  

Plus de flexibilité, de simplicité et d’efficacité

Le FSE+ résulterait de la fusion de plusieurs fonds et programmes existants :


Cette fusion offrirait un soutien plus intégré et ciblé face aux défis sociaux et du marché de l’emploi.


Les jeunes et les enfants comme priorité

Le FSE+ investira dans trois domaines clés : l'éducation, la formation et l'apprentissage tout au long de la vie; l'efficacité des marchés du travail et l'égalité d'accès à un emploi de qualité; l'inclusion sociale, la santé et la lutte contre la pauvreté.

Les députés veulent s’assurer que le FSE+ continue à soutenir l'emploi des jeunes avec un focus particulier sur les jeunes inactifs et les chômeurs de longue durée. Ils souhaitent également que le FSE+ crée de meilleures mesures pour mettre en œuvre la garantie européenne pour les enfants afin que tous disposent des mêmes chances et du même accès à l’éducation.


Prochaines étapes

Les règles seront négociées avec le Conseil durant la prochaine législature.