Balkans occidentaux : prochaine étape de l’élargissement de l’UE ? 

 
 

Partager cette page: 

Les pays des Balkans occidentaux pourraient être les prochains à rejoindre l’UE. Découvrez ce que fait l’UE pour faciliter leur adhésion et les progrès accomplis.

Balkans occidentaux : prochaine étape de l’élargissement de l’UE? © Annie Spratt on Unsplash 

Voir les pays des Balkans occidentaux rejoindre l’UE est un objectif à long terme pour l’Union.

La Bulgarie, en charge de la présidence du Conseil de l’UE, en a fait une de ses priorités et organisera un sommet de haut niveau à Sofia en mai.

 

Quels pays sont concernés ?

Les pays candidats sont le Monténégro, l’Albanie, la Serbie et l’ancienne République yougoslave de Macédoine. La Bosnie Herzégovine est aussi un candidat potentiel.

 

Quels sont les critères d’adhésion ?

 

Afin de pouvoir se porter candidat à l'adhésion dans l'Union européenne, un pays doit être Européen et respecter les valeurs démocratiques européennes. Il doit également disposer d’institutions stables qui garantissent le respect de la démocratie et de l'État de droit, d’une économie de marché opérationnelle et avoir la capacité d’assumer les obligations de l’appartenance à l’UE.

 

Comment fonctionne le processus d’élargissement ?

Un pays est autorisé à adhérer s'il remplit les critères politiques, économiques et juridiques.

Si c’est le cas, il peut alors commencer les négociations avec l’UE sur 35 chapitres couvrant de nombreux domaines politiques.

Une fois que les négociations ont été menées à bien, un traité d'adhésion est finalisé. Ce traité doit être ratifié par tous les États membres et par le pays lui-même avant qu’il ne puisse rejoindre l’UE.

 

Quels sont les progrès faits par les pays des Balkans occidentaux ?

Le Monténégro a ouvert 30 chapitres et en a provisoirement clos 3. La Serbie a ouvert 12 chapitres et en a clos 2 provisoirement. Les autres pays se préparent toujours ou sont encore dans les starting blocks.

 

Ces pays bénéficient déjà du financement de l’UE, de conseils détaillés sur le plan politique ainsi que d'accords de stabilisation et d'association, leur offrant un vaste accès au marché interne européen.

Retrouvez nos fiches techniques sur la situation actuelle de chaque pays des Balkans occidentaux.

Quel est le rôle du Parlement ?

Les députés européens débattront et voteront sur les rapports de progrès annuels pour chaque pays.

L’approbation du Parlement est également requise pour qu’un pays puisse entrer dans l’UE.

Dernières nouvelles

 

Le 6 février, la Commission européenne a publié son document de stratégie relatif à l'élargissement dans lequel elle mentionne 2025 comme date indicative de l’adhésion de la Serbie et du Monténégro. Les représentants de la Commission ont débattu sur cette stratégie avec les députés durant la session plénière le même jour.

 

Les députés ont majoritairement bien accueilli cette stratégie mais ils ont également souligné le besoin de réformes dans les pays des Balkans occidentaux.

 

David McAllister, député démocrate-chrétien allemand et rapporteur pour la Serbie a déclaré : « La stabilité, la prospérité et la sécurité dans tout le continent ne peuvent être assurées que lorsque nous, Union européenne, soutenons ces pays pour qu’ils relèvent les différents défis structurels et surmontent les différents problèmes locaux qui existent. »

 

Charles Tannock, député conservateur et réformiste anglais, rapporteur pour le Monténégro a ajouté : « 2025 est encore loin mais nous ne pouvons pas ignorer le niveau croissant de scepticisme dans certaines parties de l’UE face au futur élargissement, avec des préoccupations particulières concernant la corruption et le crime organisé. »