Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Budget 2012 de l'UE

Structure du budget

 
Manifestation pour l'emploi ©Belga/Photoshot   Le Parlement prône un budget axé sur l'emploi et la croissance. ©Belga/Photoshot

Le Parlement estime que l'Union européenne (UE) aurait besoin d'un budget de 133 milliards d'euros pour 2012 pour financer ses priorités et respecter ses obligations juridiques. Cela fait quatre milliards d'euros de plus que ce que les Etats membre sont prêts à dépenser. Lors d'un vote le 26 octobre, les députés ont affirmé que le budget européen devait soutenir la croissance. Ils ont demandé une augmentation significative des investissements dans la recherche et le développement et pour la politique régionale. En ce qui concerne les actions extérieures de l'UE (la Palestine, l'Asie et l'Amérique latine), le Parlement va bien au-delà de la position du Conseil de l'UE.


Il existe cinq grands domaines de dépenses européennes :


La croissance durable (rubriques 1a et 1b) regroupe les dépenses consacrées à la recherche et à l'innovation, à l'éducation et à la formation, aux réseaux de l'UE (chemins de fer, autoroutes). Ce domaine soutient aussi la convergence des États membres et des régions les moins développés et la coopération interrégionale.


La préservation et gestion des ressources naturelles (rubrique 2) inclut la politique agricole commune, la politique commune de la pêche, le développement rural et les mesures environnementales.


La citoyenneté, liberté, sécurité et justice (rubriques 3a et 3b) regroupe la justice et affaires intérieures, la protection des frontières, la politique d'immigration et d'asile. Ce domaine soutient aussi la santé publique, la protection des consommateurs, la culture, jeunesse, l'information et le dialogue avec les citoyens.


L'Union européenne en tant qu'acteur mondial (rubrique 4) couvre toutes les actions extérieures de l'UE.


Les dépenses administratives (rubrique 5) comprennent les dépenses administratives pour toutes les institutions, les salaires, la location des locaux et les pensions.