Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Le Parlement critique la gestion de l'aide humanitaire de l'UE

Session plénière Communiqué de presse - Contrôle budgétaire02-02-2012 - 15:14
 

Une résolution critiquant la gestion de l'aide humanitaire de l'UE, et en particulier la manière dont les fonds européens sont acheminés par les Nations unies, a été approuvée par le Parlement, ce jeudi.


"L'aide humanitaire cible ceux qui en ont le plus besoin. Son inefficacité coûte des vies humaines", a expliqué le député Martin Ehrenhauser (NI, AT), qui a préparé la résolution.


Davantage d'efficacité et moins de bureaucratie


Le Parlement souhaite que le département de l'aide humanitaire et de la protection civile de la Commission européenne (ECHO) gère l'aide de manière plus efficace et moins bureaucratique, tout en assurant un degré élevé de responsabilité et de transparence. Il demande également que la Commission européenne évalue mieux la fiabilité des organisations partenaires potentielles, afin de garantir que leurs systèmes de gestion soient réglementaires.


Améliorer la gestion des fonds de l'UE par les Nations unies


Les députés relèvent en outre des faiblesses en termes de transparence et de responsabilité, dans la gestion des fonds de l'UE par les Nations unies. Il est difficile d'évaluer l'efficience et l'efficacité de cette aide, étant donné que les rapports des Nations unies ne contiennent pas assez d'informations sur les résultats et l'impact des projets, affirme la résolution.


Les États membres devraient faire preuve de davantage de volonté politique en vue de faire avancer la réforme des Nations unies, dans le but de renforcer la responsabilité, ajoute le texte.


Les députés invitent également la Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères, Catherine Ashton, à accorder la priorité à cette question et à jouer un rôle de facilitateur.


Contexte


L'Union européenne est le premier pourvoyeur mondial d'aide humanitaire.

La contribution totale de l'Union européenne en 2010, incluant les financements bilatéraux des États membres, était de 2 957 millions d'euros. 36 % de ces fonds ont été acheminés par le département de l'aide humanitaire et de la protection civile de la Commission européenne.


Ce département achemine ses fonds par le biais d'environ 200 partenaires: des ONG, des agences des Nations unies, des organisations internationales et des agences spécialisées des États membres. La Commission gère ses activités humanitaires depuis son siège de Bruxelles via un réseau de plus de 40 bureaux sur le terrain répartis partout dans le monde entier.



Procédure: résolution non législative

REF. : 20120201IPR36949
Mis à jour le: ( 02-02-2012 - 18:41)
 
 
Contacts