Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Le PE salue les progrès de la Serbie, du Kosovo et du Monténégro en vue d'une adhésion à l'UE

Session plénière Communiqué de presse - Elargissement29-03-2012 - 15:09
 

Le Parlement affirme que l'UE devrait ouvrir les négociations d'adhésion avec la Serbie dès que possible, salue le projet de lancer ces négociations avec le Monténégro en juin, et appelle les cinq États membres de l'UE qui n'ont pas encore reconnu l'indépendance du Kosovo à agir en ce sens, dans trois résolutions adoptées ce jeudi.


Serbie


Le Parlement salue la décision du Conseil du 1er mars d'octroyer le statut de candidat à l'UE à la Serbie et déclare que l'Union devrait ouvrir les négociations d'adhésion avec le pays dès que possible, à condition que la Serbie poursuive ses réformes, en particulier en vue de renforcer la démocratie et respecter l'état de droit.


Toutefois, le Parlement s'inquiète de la discrimination des minorités en Serbie. Il demande au gouvernement serbe de protéger l'ensemble des minorités et d'assurer le respect de leurs droits fondamentaux, notamment un accès égal au marché de l'emploi et une représentation équitable dans les institutions. Il précise également que de nombreux demandeurs d’asile serbes dans l’Union européenne appartiennent à des minorités ethniques.


La résolution souligne l'importance primordiale de poursuivre le dialogue entre Belgrade et Pristina. Néanmoins, elle fait part de profondes inquiétudes au sujet des heurts entre des soldats de l'OTAN et des personnes d'origine ethnique serbe lors du second semestre de 2011.


Finalement, le texte insiste sur la nécessité de veiller à ce que les élections législatives et locales du 6 mai soient équitables, et demande aux autorités serbes de s'abstenir d'organiser des élections locales dans les municipalités du nord du Kosovo.


La résolution a été approuvée par 542 voix pour, 59 voix contre, et 47 abstentions.


Kosovo


Le Parlement invite instamment les cinq États membres de l'UE qui n'ont pas encore reconnu l'indépendance du Kosovo à agir en ce sens, notant que 88 pays ont déjà reconnu son indépendance.


La résolution salue le lancement du dialogue sur les visas en janvier en vue de lutter contre l'isolement croissant des ressortissants du Kosovo. Elle attend la présentation de la feuille de route sur la libéralisation des visas par la Commission cet été, et soutient son projet de lancer une étude de faisabilité, d'ici l'automne, au sujet d'un accord de stabilisation et d'association entre le Kosovo et l'Union européenne.


Les députés espèrent également que Comité international olympique permettra aux athlètes kosovars de participer aux prochains Jeux olympiques à Londres.


Parmi les défis essentiels encore à relever, figurent le retour des réfugiés et des personnes déplacées à l'intérieur du pays, la lutte contre la corruption, et la situation instable et tendue dans le nord du pays, affirme le Parlement qui demande également que des réformes constitutionnelles et électorales soient rapidement mises en œuvre.


La résolution a été approuvée par 375 voix pour, 97 voix contre, et 76 abstentions.


Monténégro


Le Parlement a pris acte des progrès significatifs du Monténégro et salue la décision du Conseil européen visant à ouvrir les négociations d'adhésion à l'UE en juin. Il a également félicité le Monténégro pour son rôle dans le renforcement des relations de bon voisinage avec les autres pays des Balkans occidentaux.


Toutefois, la résolution souligne que des efforts sont nécessaires pour mettre en œuvre les réformes, en particulier pour lutter contre la corruption et le crime organisé. Cela "restera essentiel tout au long du processus d'adhésion du Monténégro", stipule le texte.


Les députés font également remarquer la large sous-représentation des femmes au parlement, dans la haute hiérarchie gouvernementale et dans les fonctions décisionnelles des secteurs public et privé. La résolution encourage les autorités monténégrines à intensifier leurs actions en vue d'intégrer la dimension de genre dans les politiques et à adopter le principe de salaire égal.


La résolution a été approuvée par 537 voix pour, 38 voix contre, et 57 abstentions.


Procédure: résolutions non législatives



REF. : 20120329IPR42140
Mis à jour le: ( 29-03-2012 - 17:08)
 
 
Contacts