Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Euronest : des progrès en dépit de tensions au sujet du Haut-Karabakh

Autres Communiqué de presse - Délégations10-04-2012 - 15:28
 

L'énergie et la sécurité, un rôle plus important pour la démocratie parlementaire et la société civile ainsi que l'aide à la réforme économique des voisins orientaux de l'UE, tels ont été les thèmes principaux de la deuxième réunion d'Euronest qui a eu lieu jeudi dernier à Bakou, en Azerbaïdjan. Des résolutions ont été adoptées sur toutes ces questions ainsi qu'un appel en faveur de soins de santé adéquats pour Ioulia Timochenko.



Le Haut-Karabakh, sans surprise, s'est avéré être la pierre d'achoppement, l'un des problèmes qui a le plus divisé  les députés de cette assemblée parlementaire", a admis le co-président, le député européen Kristian Vigenin (S & D, BG).


"Cette session a prouvé que nous avons su tirer les leçons de notre expérience et témoigné de l'effort commun de tous les partenaires en vue de faire de la session un succès", a déclaré le co-président d'Euronest, ancien ministre des affaires étrangères et député d'Ukraine, Boris Tarassiouk.


M. Vigenin a félicité l'Arménie et l'Azerbaïdjan d'avoir été capables de s'asseoir à la même table, en dépit de leurs difficultés. "Ce que nous avons vu lors de cette session traduit une approche très européenne et j'en suis fier", a-t-il déclaré.


La question du Haut-Karabakh


Tout en exprimant l'espoir que le conflit "ne dure pas éternellement", M. Vigenin a souligné qu'Euronest ne fournit pas le cadre approprié pour résoudre les conflits bilatéraux et que placer cette question en tête de l'ordre du jour ne peut que diviser les membres. "Nous pouvons seulement chercher à apporter plus de confiance, de compréhension, à ouvrir les voies du dialogue", a déclaré M. Vigenin.


M. Tarasyuk a souligné que bien qu'il comprenne et respecte les sentiments de l'Azerbaïdjan, pays qui accueillait la session, une assemblée multilatérale ne peut se permettre de se concentrer sur des questions qui ne revêtent pas la même importance pour toutes les parties. Il a mentionné que d'autres pays ont également connu des problèmes qu'ils pourraient chercher à mettre en évidence comme la Moldavie pour la Transnistrie ou l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud pour la Géorgie.


"Malheureusement, l'Union soviétique nous a laissé cet héritage très sombre et les problèmes au sein du voisinage oriental en sont les conséquences directes", a ajouté M. Tarasyuk.


Accords conclus


L'Assemblée parlementaire Euronest a adopté cinq résolutions dans lesquelles les députés européens et les députés des pays du partenariat oriental:


1. mettent en garde contre les menaces communes relatives à la sécurité énergétique. L'aspect environnemental devrait jouer un rôle plus important dans la production énergétique de l'Est de l'Europe, et les menaces contre les installations de production d’énergie (centrales nucléaires, barrages, plateformes pétrolières, gazoducs et terminaux, raffineries pétrolières et installations chimiques) dans les pays partenaires devraient également être considérées comme des menaces à l'encontre des intérêts de l'UE;


2. demandent que le rôle et la position des parlements soient renforcés en vue de mieux résister aux défis à venir liés à la démocratie. La résolution souligne, en particulier, que les prochaines élections législatives et présidentielles dans les pays partenaires devront être libres, justes, démocratiques et conduites selon les normes de l'OSCE. Elle invite instamment les États membres et les pays du partenariat oriental à garantir le droit fondamental des citoyens à l'information, et à respecter le principe de l'indépendance des médias. En outre, elle déplore le fait que de nombreux journalistes aient été soumis à des actes d'intimidation et de harcèlement en raison de leur travail. Une meilleure promotion d'un Internet libre d'accès a également été saluée;


3. demandent davantage de soutien en termes de rapprochement économique des partenaires orientaux. Les réformes de l'économie structurelle et des administrations publiques, que doivent entreprendre les pays partenaires en vue de conclure des accords de libre-échange complets et détaillés avec l'UE, pourraient être "douloureuses" à court terme, étant donné qu'elles requièrent des changements en profondeur tant dans la culture du système juridique que de l'économie. La résolution appelle l'UE à apporter l'assistance technique et financière nécessaire à la mise en œuvre de ces réformes;


4. demandent le renforcement des pouvoirs de la société civile. Les droits et les libertés de la société civile étant restreints dans de nombreux pays du partenariat oriental, en particulier les droits d'association et de réunion, la résolution souligne l'importance de la liberté d'expression et de l'accès aux médias, ainsi que l'importance d'éviter la diffusion de désinformation et de haine entre les groupes;


5. ont présenté une résolution d'urgence demandant à ce que l'ancien Premier ministre de l'Ukraine, Yulia Tymoshenko, reçoive des soins médicaux appropriés.


Prochaines étapes


L'Assemblée parlementaire Euronest se réunira à Bruxelles les 28 et 29 mai 2013 à l'occasion de sa 3e session ordinaire. L'un des rapports les plus importants qui devrait être adopté lors de la prochaine session portera vraisemblablement sur les défis liés à la sécurité dans la région.

REF. : 20120404IPR42604
 
 
Contacts
 
  • Agnese KRIVADE
  • Attachée de presse voyageant avec la délégation
  • Numéro de téléphone(+32) 2 28 43562 (BXL)
  • Numéro de téléphone(+33) 3 881 74794 (STR)
  • Numéro de GSM - portable(+32) 498 98 39 83