Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Révision des règles sur le tabac: faut-il bannir les cigarettes électroniques?

Autres Article - Santé publique14-05-2013 - 16:47
 

La cigarette électronique pourrait être la solution idéale pour le fumeur qui souhaite arrêter mais ne peut se passer de nicotine. Cependant, est-elle vraiment sûre ? Doit-elle être réglementée comme un produit pharmaceutique ou comme produit de l'industrie du tabac ? Ces questions ont été débattues par les députés européens avec des experts, à l'occasion d'un atelier organisé le 7 mai dans le cadre de la refonte de la directive sur le tabac.


Les cigarettes électroniques ont plusieurs avantages qui pourraient en faire l'allié idéal pour celui ou celle qui souhaite arrêter de fumer. Leur forme rappelle celle de la cigarette classique et permet de reproduire le même geste en dégageant de la vapeur au lieu de la fumée. Les cigarettes électroniques contiennent de la nicotine et apportent donc à l'ex-fumeur la dose dont il a besoin, avec bien moins de substances toxiques que dans la fumée de cigarette. 


"Les cigarettes électroniques sont plus sûres que les cigarettes traditionnelles et il a été prouvé qu'elles aident les gens à arrêter de fumer", a déclaré le Dr. Jean François Etter, de la faculté de médecine de l'Université de Genève.


Cependant, les effets des cigarettes électroniques sont encore assez méconnus. "Il n'y a aucune étude qui prouve qu'il n'y aura pas de conséquences sur le long-terme" a déclaré Roberto Bertolini, représentant de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) auprès de l'Union européenne. De plus, comme elles contiennent de la nicotine, les cigarettes électroniques peuvent elles aussi mener à une dépendance. Les e-cigarettes contiennent par ailleurs des substances nocives, et le fait qu'elles puissent être aromatisées pourrait représenter un risque pour la santé. Il ne faut pas non plus négliger leur pouvoir d'attraction sur les jeunes. 


Le député démocrate chrétien allemand Pieter Liese émet plusieurs réserves sur les cigarettes électroniques: "les e-cigarettes sont dangereuses, surtout lorsqu'elles ne sont pas correctement fabriquées, donc nous devons les réglementer". Le Dr. Charlotte Pisinger, chercheuse au Centre de la Recherche pour la Prévention et la Santé à Copenhague, met elle aussi en garde: "Ne répétons pas les erreurs du passé".


La Commission européenne et l'OMS ont proposé de réglementer les cigarettes électroniques en tant que produits pharmaceutiques. Cependant, l'industrie préfèrerait quant à elle qu'elles soient considérées comme des produits du tabac.


La députée démocrate socialiste britannique Linda McAvan est en charge de la révision de la directive sur le tabac. "Je sais que les gens sont très touchés par ce sujet mais les députés européens sont là pour trouver la meilleure réglementation possible pour ces produits, pas pour les bannir" a-t-elle expliqué.

REF. : 20130508STO08085