Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Créer un chargeur universel de téléphones portables pour toutes les marques

IMCO Communiqué de presse - Recherche et innovation26-09-2013 - 12:34
 

Il faudrait introduire un chargeur universel pour tous les téléphones portables afin de réduire les coûts et les déchets des utilisateurs, a proposé la commission du marché intérieur, ce jeudi, dans un amendement à un projet législatif sur les équipements hertziens. La commission a également réduit la bureaucratie, en supprimant une règle qui aurait contraint les fabricants à enregistrer certaines catégories d'appareils avant leur mise sur le marché.


"Nous invitons instamment les États membres et les fabricants à introduire, enfin, un chargeur universel. Le but est de mettre fin au chaos de câbles pour les téléphones portables et les tablettes", a déclaré le rapporteur Barbara Weiler (S&D, DE). "Nous avons modifié des points primordiaux du projet de la Commission européenne afin d'éviter les interférences entre les différents équipements hertziens, tout en veillant à ce que les petites entreprises ne soient pas soumises à des charges administratives plus lourdes", a-t-elle ajouté.


Le projet de directive prévoit des règles harmonisées pour la commercialisation d'équipements hertziens, tels que les téléphones cellulaires, les dispositifs pour l'ouverture des portes de voitures ou les modems. Ces règles visent à suivre le nombre croissant et la diversité d'équipements hertziens et à garantir qu'ils n'interfèrent pas les uns avec les autres. Par ailleurs, elles incluent des exigences essentielles de santé et de sécurité.


Un chargeur universel


Les équipements hertziens et leurs accessoires, tels que les chargeurs, devraient être interopérables, affirment les députés. Ainsi, un chargeur universel pour les téléphones faciliterait l'utilisation des téléphones portables et réduirait les coûts et les déchets des utilisateurs. Par conséquent, les députés proposent que les nouvelles règles relatives aux équipements hertziens contraignent les fabricants à rendre les téléphones mobiles compatibles avec un chargeur universel.


Réduire la bureaucratie


Les députés ont supprimé la proposition d'obliger les entreprises à enregistrer certaines catégories d'équipements hertziens avant de pouvoir les mettre sur le marché. Ils ont estimé que cette proposition était disproportionnée, en particulier pour les entreprises, et ont affirmé que d'autres dispositions relatives à la traçabilité des produits pourraient garantir le même niveau de surveillance sur le marché.


Prochaines étapes


La résolution législative a été adoptée à l'unanimité par 35 voix pour. La commission décidera ultérieurement de l'ouverture ou non de négociations informelles avec le Conseil afin de parvenir rapidement à un accord en première lecture.


Sous la présidence de: Gaetano Cofferati (S&D, IT), vice-président de la commission

REF. : 20130923IPR20617
 
 
Contacts